La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 506,59
    +821,69 (+1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Voiture électrique: Fastned veut apporter la charge rapide en ville

·2 min de lecture

Fastned, un réseau de charge rapide principalement implanté au Benelux, s’apprête à se déployer en France. Pour croiser le fer avec Ionity et Total sur les autoroutes mais aussi, et c’est plus surprenant, avec des stations en ville. Car l’entreprise estime qu’à l’avenir, on chargera sa voiture électrique comme on fait un plein d’essence.

En février, le ministre délégué chargé de Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé ses ambitions pour un réseau de charge rapide qui maillerait toutes les autoroutes de France. Si Ionity et Total ont déjà dévoilé leurs ambitions, un troisième opérateur annonce débouler sur ce marché naissant. Totalement inconnu dans l’Hexagone, Fastned n’est pourtant pas né de la dernière pluie. Née en 2012, cette entreprise néerlandaise fait même partie des pionniers des opérateurs de charge pour voitures électriques. A ce jour, elle gère un réseau de 130 stations, ce qui correspond à 420 points de charge rapide, principalement concentrés au Benelux.

La France est donc le prochain objectif de Fastned, qui annonce d’ores et déjà l’implantation de neuf stations de charge rapide sur les aires de l’autoroute A6, entre Paris et Lyon. Ces localisations peuvent étonner, étant donné . "C’est la réponse à un appel d’offres de la part d’APRR qui fait que nous commençons par là, explique Pierre Courgeon, directeur France de Fastned. Notre but est de nous implanter sur tout le territoire." Les futures stations seront déployées sur tous les grands axes, y compris dans les "zones blanches" actuelles comme la Bretagne. "La Bretagne est un cas particulier", admet Pierre Courgeon. "L’implantation y est difficile administrativement, car les grands axes ne sont pas des autoroutes concédées, mais des nationales à quatre voies. Ce qui signifie que les aires de repos sont des terrains privés, qu’il nous faut acheter où sur lesquels il faut trouver un accord avec le propriétaire. Nous y travaillons, mais cela ralentit singulièrement le processus."

Lire aussi

Une puissance de 350 kW pour les stations Fastned

Les stations Fastned se distingueront assez clairement de celles de Total ou Ionity: contrairement à ses concurrents, l’opérateur néerlandais n’alignera pas les bornes le long de places de stationnement. Comme une station-service classique, il n’y aura pas de manœuvre à faire: il suffira de se pl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi