La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 193,07
    +217,80 (+0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Voile - Jules Verne - Franck Cammas et Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild), victimes d'une avarie, interrompent leur tentative de trophée Jules Verne

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le maxi-trimaran « Edmond de Rothschild » a été touché à un foil, après avoir percuté un objet non-identifié jeudi. Franck Cammas et Charles Caudreliera ont décidé de faire demi-tour vers Lorient ce vendredi, interrompant donc leur tentative de trophée Jules Verne. Après seulement trois jours de mer, Franck Cammas et Charles Caudrelier ont pris la décision ce vendredi d'interrompre leur tentative de record du tour du monde en équipage et sans escale, le trophée Jules Verne. Des avaries suite à un choc avec un objet non-identifié jeudi ne permettent plus à l'équipage de mener le maxi-trimaran Edmond de Rothschild à 100 % de son potentiel. Ils doivent donc mettre entre parenthèses leur quête du trophée Jules Verne le temps de réparer, afin de mieux repartir à l'assaut du record.


L'équipage, en accord avec le directeur de l'écurie Cyril Dardashti, a donc décidé de faire demi-tour de rentrer vers Lorient. Actuellement au nord de l'archipel du Cap Vert, les marins du Gitana Team se trouvent à 1 900 milles des côtes bretonnes. L'objectif est désormais de bénéficier d'une réparation rapide pour pouvoir repartir prochainement.