La bourse est fermée

Voilà pourquoi les radars tourelles sont si facilement détruits

Les radars tourelles seraient très vulnérables face aux actes de vandalisme. En effet selon radars-auto, des problèmes de conception rendraient ces radars perchés très sujets aux dégradations. En effet, la cabine du radar est installée sur un mât de 2,6 mètres de haut fixé au sol par un support vissé et planté dans une dalle de béton. La hauteur peut dissuader certains de tenter de les dégrader, mais la faible épaisseur du métal le rend très fragile. Ainsi certains vandales ont plusieurs fois découpé le mât pour rendre les radars hors d'usage. Radars-auto.com rappelle que cela été le cas récemment à Nogent (52), Carspach (68), Viviers (07) et Plémet (22).

Au-delà du manque de solidité du mât, l'ancrage des radars tourelles semble également être à revoir. Radars-auto rapporte comment un radar tourelle de Laffite-sur-Lot a tout simplement été arraché de son socle en béton. Autre problème, la coque plastique dont sont entourés ces radars perchés. En effet, à l'inverse des autres radars, ils sont entourés d'une coque en plastique qui serait assez facilement inflammable. Ainsi, avant même de s'attaquer au mât, les personnes souhaitant dégrader ces radars peuvent faire brûler la cabine en déposant par exemple des pneus enflammés au pied du radar tourelle.

>> À lire aussi - Sécurité routière : les radars tourelles vont envahir les routes en 2020

Parmi les autres fragilités de ce radar, le manque de solidité des vitres de la cabine qui ne résistent pas aux coups de fusil, aux balles ou aux plombs. Elles ne résisteraient pas non plus aux coups puisque plusieurs vitres ont été retrouvées brisées. Les personnes malveillantes n'ont malheureusement pas de mal à les dégrader ou les rendre hors d'usage puisqu'il semble également possible d'ouvrir la porte de la cabine. Dès 2018, un des premiers radars tourelles installés à Thionville a ainsi été retrouvé la porte grande ouverte. Radars-auto évoque d'autres cas récents à Fitou (11), à Doix-les-Fontaines (85) ou encore à Beauvoir (60).

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment Amazon a eu accès gratuitement à des millions de données de santé de Britanniques
Engie annonce des provisions massives pour le démantèlement du nucléaire en Belgique
Commerce, Brexit… regain d’optimisme sur les actions !
Air France-KLM risque de décevoir sur ses profits : le conseil Bourse du jour
Au cœur de la polémique, Jean-Paul Delevoye reconnaît avoir "pensé à démissionner"