Marchés français ouverture 3 h 43 min
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    28 796,08
    -763,02 (-2,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 118,30
    -762,12 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    41 257,16
    +445,39 (+1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    995,30
    +7,20 (+0,73 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Vladimir Poutine prêt à dialoguer avec Elon Musk

·2 min de lecture

Une conversation entre Elon Musk et Vladimir Poutine, le président russe pourrait avoir lieu. En effet, le Kremlin a fait savoir, ce lundi 15 février qu’il est intéressé par la proposition d’Elon Musk. Le patron de Tesla et SpaceX avait publié dimanche 14 février un message sur Twitter, invitant le Kremlin au dialogue. “Voulez-vous me rejoindre pour une conversation sur Clubhouse ?", avait-il écrit, faisant référence à la plateforme de salon audio disponible sur invitation.

Pourtant, ce n’est pas un “oui” officiel qu'a reçu Elon Musk. Si le Kremlin lui a répondu par l'intermédiaire de son porte-parole, Dmitri Peskov, l'invitation 2.0 de l'homme qui valait 180 milliards de dollars, ne colle pas avec le style de vie de Vladimir Poutine, qui n’utilise pas les réseaux sociaux. Il faudra sûrement trouver un compromis sur ce point, pour que les deux hommes puissent discuter. Dmitri Peskov précise donc qu’il attend de voir quelles seront les propositions concrètes de l’extravagant milliardaire.

>> À lire aussi - SpaceX : visibles dans le ciel, les satellites d’Elon Musk font halluciner des Bretons

Si cette invitation peut en surprendre plus d'un, ce n'est pas par hasard que les deux hommes se trouvent soudainement un intérêt mutuel. En effet, grâce à son entreprise SpaceX, Elon Musk, l’homme le plus riche du monde a envoyé en novembre dernier, quatre astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS). La Russie, qui détenait le monopole de l'accès à l'espace depuis neuf ans, a ainsi perdu cette exclusivité.

Après l’arrêt des navettes américaines, depuis 2011, c’est le Soyouz russe qui acheminait tous les visiteurs de la station spatiale. Mais à cause des divers scandales de corruption, du manque d'innovation et de nouveaux projets scientifiques, le secteur spatial russe est en perte de vitesse. Au contraire, SpaceX est devenu un acteur important dans ce domaine. Et à 49 ans, Elon Musk ne compte pas s’arrêter là. Il ambitionne de coloniser Mars. Sans parler des autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vivendi : l'action s'envole avec l'entrée en Bourse annoncée d'Universal Music
Le retour du BlackBerry à clavier physique !
“Superstar”, “minimaliste”... Carrefour renonce à son programme d’évaluation des salariés
Amazon : “Les employés ont l’impression d’appartenir à une secte”
Axa contraint d’indemniser le gérant de trois restaurants à Lille