La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 263,11
    -236,21 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Vladimir Poutine a déjà perdu la guerre commerciale

SPUTNIK

D'après Paul Krugman, prix Nobel d'économie 2008, Vladimir Poutine a d'ors et déjà perdu la guerre commerciale.

a démenti la plupart des prédictions. On assiste à un incroyable ralentissement de la guerre éclair, les tentatives d'encerclement des forces ukrainiennes sur le terrain prétendu plus favorable de l'est du pays se transformant peu à peu en une lente bataille d'attrition.

Ce deuxième revers russe s'ajoute à une autre grande surprise: la remarquable efficacité , qui fonctionnent d'une façon inattendue. Dès le déclenchement de la guerre, des débats ont eu lieu concernant la possibilité d'exercer une pression économique contre le pays agresseur, notamment sur la manière d'interrompre les exportations russes de pétrole et de gaz. Malheureusement, aucune avancée significative n'a été effectuée sur ce front-là.

, mais cette décision n'aura guère de conséquences si d'autres pays n'emboîtent pas le pas. Or, l'Europe n'a toujours pas décrété un embargo sur le pétrole russe, ni pris la moindre mesure substantielle pour s'affranchir de sa dépendance au gaz. Résultat, les exportations russes se sont poursuivies, et le pays semble bien parti pour enregistrer un excédent commercial record. Est-ce à dire que Vladimir Poutine est en passe de gagner la guerre économique? Un excédent ne constitue pas une "victoire", car vous donnez au monde plus que vous n'en recevez. Non, il est en train de la perdre.

Manque de composants pour son armée

Cet excédent massif est un signe de faiblesse, car il reflète avant tout une chute des importations, qui fait du tort à l'économie. La Russie gagne en effet beaucoup d'argent en vendant son gaz et son pétrole, mais elle a du mal à utiliser ces recettes pour acheter ce dont elle a besoin - notamment des composants nécessaires à la production de tanks et d'autres matériels militaires.

Pourquoi a-t-elle tant de difficulté à acheter? Parce que de nombreuses démocraties interdisent de lui vendre une série de produits - des armes, mais aussi des composants industriels pouvant être utilisés pour les fabriquer. Cela n'explique cependant pas tout, car la Russ[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles