Marchés français ouverture 1 h 33 min
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0877
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    22 008,19
    +165,86 (+0,76 %)
     
  • BTC-EUR

    21 241,48
    +103,31 (+0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

« Vivre avec le deuil » : 5 ans après la mort de Johnny, Laeticia se confie

Les projets « qui ne sont pas dans son ADN ou dans la vérité de sa carrière et de l'homme qu'il était sont inacceptables », tacle Laeticia Hallyday.  - Credit:GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Les projets « qui ne sont pas dans son ADN ou dans la vérité de sa carrière et de l'homme qu'il était sont inacceptables », tacle Laeticia Hallyday. - Credit:GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

« Continuer à faire vivre son œuvre » : voilà la mission que s'est donnée Laeticia Hallyday, cinq ans après la mort de sa mégastar de mari. À cette occasion, elle s'est confiée à l'Agence France-Presse. « J'apprends à vivre avec le deuil, je n'ai pas d'autre choix que de vivre avec ce chagrin. On ne refait pas sa vie, on la continue », explique la veuve du chanteur, dont elle a partagé l'existence pendant presque 23 ans.

« Continuer à faire vivre son œuvre, à travers la promesse que je lui ai faite et qu'on s'est faite, est une grande partie de mon moteur quotidien », dit encore la quadragénaire. Elle supervise actuellement une grande exposition dédiée au chanteur à Bruxelles (Johnny est né à Paris d'un père belge), à partir du 20 décembre jusqu'en juin 2023, avant Paris en 2024. Au menu : des tableaux immersifs mêlant spectaculaire et intime, dont la reconstitution du bureau de l'idole dans sa villa de Marnes-la-Coquette (région parisienne) où il s'est éteint le 5 décembre 2017. Elle considère que son « devoir est de faire en sorte que son œuvre continue d'accompagner ses millions de fans et les nouvelles générations ». « Des projets qui me permettent de transmettre ce que je sais de lui et ce que j'ai appris de lui. »

À LIRE AUSSIJohnny Hallyday, furieusement libre

Respecter son œuvre

« Je sais ce qu'il voulait, ce qu'il n'a pas voulu. Je ne lâche rien, dans le moindre détail. Des projets apparaissent de tous les côtés. Parfois, c'est un peu borderline. Des [...] Lire la suite