La bourse ferme dans 5 h 4 min
  • CAC 40

    6 526,37
    +54,02 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 754,60
    +29,21 (+0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0188
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 793,70
    +2,50 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    23 633,13
    +884,33 (+3,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    560,22
    +24,99 (+4,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,33
    -0,68 (-0,76 %)
     
  • DAX

    13 655,21
    +81,28 (+0,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 471,41
    +31,67 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2079
    +0,0008 (+0,07 %)
     

Vivendi pourrait se séparer d'Editis pour se rapprocher de Lagardère et Hachette

LIONEL BONAVENTURE / AFP

Le géant français des médias Vivendi va étudier un projet de cession de sa filiale Editis, numéro deux de l'édition en France, afin d'éviter les problèmes de concurrence posés par son rapprochement avec le groupe Lagardère, propriétaire d'Hachette, selon un communiqué.

Se séparer du numéro deux de l'édition française pour pouvoir se rapprocher du numéro 1. Telle est la piste envisagée très sérieusement par Vivendi, propriétaire d'Editis, afin d'éviter les problèmes de concurrence posés par son rapprochement avec le groupe Lagardère, propriétaire d'Hachette, selon un communiqué publié ce jeudi 28 juillet

Ce projet, qui reste soumis à l'acceptation de la Commission européenne, viserait à introduire Editis en Bourse et à distribuer l'intégralité des parts de la société aux actionnaires de Vivendi, dont le groupe Bolloré, qui céderait ensuite les actions reçues à un nouvel actionnaire de référence.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles