La bourse ferme dans 4 h 34 min

Vivendi : forte progression des résultats en 2019

Regulatory News:

Vivendi (Paris:VIV):

  • Chiffre d’affaires en hausse de 14,1 % (+5,6 % à données constantes), grâce notamment à l’excellente performance d’Universal Music Group (UMG)
  • EBITA, en hausse de 18,5 % (+10,8 % à données constantes), soutenu par :
    • une nouvelle année record d’UMG
    • la croissance de Canal+ à l’international
    • la solidité du modèle d’Havas
    • l’intégration réussie d’Editis
  • Résultat net ajusté en progression de 50,5 % à 1,7 milliard d’euros
  • Dividende proposé au titre de 2019 de 0,60 € par action (+20 %)

 

CHIFFRES CLÉS 2019

 

 

Variation par rapport
à 2018

Variation à change

et périmètre constants1

par rapport à 2018

Chiffre d’affaires

15 898 M€

+14,1 %

+5,6 %

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)2,3

1 526 M€

+18,5 %

+10,8 %

Résultat opérationnel (EBIT)3

1 381 M€

+16,9 %

 

Résultat net, part du groupe3

1 583 M€

x12,5

 

Résultat net ajusté2,3

1 741 M€

+ 50,5 %

 

 

Ce communiqué présente des données consolidées, auditées, établies selon les normes IFRS, arrêtées par le Directoire de Vivendi du 10 février 2020, examinés par le Comité d’audit du 11 février 2020 et par le Conseil de surveillance du 13 février 2020, sous la présidence de Yannick Bolloré.

______________________

1 Le périmètre constant permet notamment de retraiter les impacts de l’acquisition de M7 par Groupe Canal+ (12 septembre 2019), de l’acquisition du solde de la participation dans Ingrooves Music Group consolidé par Universal Music Group (15 mars 2019), de l’acquisition d’Editis (31 janvier 2019), de l’acquisition de Paylogic par Vivendi Village (16 avril 2018) et de la cession de MyBestPro par Vivendi Village (21 décembre 2018).
2 Mesures à caractère non strictement comptable.
3 Pour la réconciliation de l’EBIT à l’EBITA, ainsi que du résultat net, part du groupe, au résultat net ajusté, voir l’annexe II.

En 2019, le chiffre d’affaires consolidé de Vivendi s’élève à 15 898 millions d’euros, contre 13 932 millions d’euros en 2018, en hausse de 14,1 %, principalement grâce à la progression d’Universal Music Group (UMG), de Groupe Canal+ ainsi qu’à la consolidation d’Editis à compter du 1er février 2019. A taux de change et périmètre constants1, le chiffre d’affaires augmente de 5,6 % par rapport à 2018, essentiellement grâce à la progression d’UMG (+14,0 %).

Au quatrième trimestre 2019, le chiffre d’affaires s’élève à 4 575 millions d’euros, en hausse de 12,8 %, principalement grâce à la progression d’UMG, de Groupe Canal+ ainsi qu’à la consolidation d’Editis. A taux de change et périmètre constants1, le chiffre d’affaires augmente de 2,4 % par rapport au quatrième trimestre 2018, essentiellement grâce à la progression d’UMG (+6,3 %).

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s’élève à 1 526 millions d’euros, en hausse de 18,5 %.

À taux de change et périmètre constants, le résultat opérationnel ajusté augmente de 10,8 %, essentiellement grâce à la progression d’UMG, partiellement compensée par le recul de Groupe Canal+, essentiellement du fait de charges de restructuration.

A cet égard, le résultat opérationnel ajusté comprend les charges de restructuration, qui s’élèvent à 161 millions d’euros, contre 115 millions d’euros en 2018, et sont essentiellement supportées par Groupe Canal+ (92 millions d’euros liés notamment à la mise en place d’un projet de transformation de ses activités françaises au second semestre 2019, contre 28 millions d’euros en 2018), Havas Group (35 millions d’euros, contre 30 millions d’euros en 2018), UMG (24 millions d’euros, contre 29 millions d’euros en 2018) et Corporate (2 millions d’euros, contre 19 millions d’euros en 2018).

Le résultat opérationnel (EBIT) s’élève à 1 381 millions d’euros, en hausse de 16,9 % par rapport à 2018.

L'impôt dans le résultat net est un produit net de 140 millions d’euros, contre une charge nette de 357 millions d’euros en 2018. En 2019, il comprend un produit d’impôt courant d’un montant de 473 millions d’euros comptabilisé à la suite de la décision favorable du Conseil d’Etat du 19 décembre 2019 concernant l’utilisation des créances d’impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé au titre des exercices 2012 et 2015. Hors cet impact, l’impôt dans le résultat net est une charge nette de 333 millions d’euros, soit une évolution favorable de 24 millions d’euros.

Le résultat net, part du groupe est un bénéfice de 1 583 millions d’euros (1,28 euro par action de base), contre 127 millions d’euros en 2018 (0,10 euro par action de base), en augmentation de 1 456 millions d’euros. Cette évolution reflète notamment la progression du résultat opérationnel (+199 millions d’euros), l’amélioration des autres charges et produits financiers (+828 millions d’euros due notamment à la dépréciation en 2018 des titres Telecom Italia pour 1 066 millions d’euros) et le produit d’impôt courant de 473 millions d’euros mentionné ci-dessus.

Le résultat net ajusté est un bénéfice de 1 741 millions d’euros (1,41 euro par action de base), contre 1 157 millions d’euros en 2018 (0,92 euro par action de base), en hausse de 50,5 %. Cette évolution reflète principalement la progression du résultat opérationnel ajusté (EBITA) de 238 millions d’euros et le produit d’impôt courant de 473 millions d’euros.

Au 31 décembre 2019, la dette nette de Vivendi s’élève à 4,1 milliards d’euros, contre une trésorerie nette de 176 millions d’euros au 31 décembre 2018. Cette évolution reflète les acquisitions d’Editis (829 millions d’euros) et de M7 (1,136 milliard d’euros), les rachats d’actions (2,66 milliards d’euros) ainsi que le versement du dividende (636 millions d’euros). Le ratio du taux d’endettement net (gearing) s’établit à 26 %.

Evolution du capital d’UMG

Le 31 décembre 2019, Vivendi a signé un accord avec un consortium mené par Tencent, avec la participation de Tencent Music Entertainment et d’investisseurs financiers internationaux, concernant un projet d’entrée dans le capital d’Universal Music Group (UMG). Cet accord prévoit l’acquisition par ce consortium de 10 % du capital d’UMG, sur la base d’une valeur d’entreprise de 30 milliards d’euros pour 100 % du capital d’UMG.

Le consortium a l’option d’acquérir, sur la même base de prix, jusqu’à 10 % supplémentaire du capital d’UMG jusqu’au 15 janvier 2021.

Cet accord sera prochainement complété par un deuxième, permettant à Tencent Music Entertainment d’acquérir une participation minoritaire au capital de la filiale d’UMG regroupant ses activités chinoises.

Les autorisations réglementaires requises au titre du contrôle des concentrations, auxquelles cette opération était soumise, ont été obtenues. Sa réalisation est attendue d’ici à la fin du premier semestre 2020.

Vivendi se réjouit de l’arrivée de Tencent et de ses co-investisseurs, qui permettra à UMG de se développer davantage en Asie.

Par ailleurs, le Conseil de surveillance de Vivendi a été informé de la poursuite des négociations relatives à l’éventuelle cession de participations minoritaires supplémentaires, dont l’engagement, sur la base minimum d’une valorisation de 30 milliards d’euros, avait été annoncé le 31 décembre 2019. Huit banques ont été mandatées par Vivendi pour l’accompagner à cette fin. Une introduction en Bourse est prévue au plus tard début 2023.

La trésorerie issue de ces différentes opérations de cession pourrait être utilisée pour un programme de rachat d’actions significatif ainsi que des acquisitions.

Retour aux actionnaires

Au cours des 14 derniers mois, Vivendi a reversé au total 3,5 milliards d'euros à ses actionnaires, dont 3,3 milliards d'euros payés en 2019 (contre 568 millions d'euros en 2018, en dividendes), comme suit :

  • Entre le 28 mai 2019 et le 4 février 2020, Vivendi a racheté 115,9 millions de ses propres actions pour 2,9 milliards d'euros (dont 108 millions d'actions rachetées en 2019 pour 2,66 milliards d'euros), soit 8,85 % du capital à la date de mise en œuvre du programme ;
  • En 2019, Vivendi a annulé un total de 130,9 millions d'actions, soit 10 % du capital à la date de mise en œuvre du programme, dont 96,8 millions d'actions rachetées dans le cadre du programme en cours et 34,1 millions d’actions précédemment détenues ; et
  • En avril 2019, Vivendi a distribué un total de 636 millions d'euros de dividendes.

Poursuite du programme de rachat d'actions en cours

Au 13 février 2020, Vivendi détient directement 22 millions de ses propres actions, soit 1,85 % du capital à cette date, dont 19,1 millions d’actions adossées à l’annulation et 2,9 millions d’actions adossées à la couverture de plans d’actions de performance.

Ce programme se poursuit jusqu'au 17 avril 2020 pour le solde de 15 millions d'actions à racheter à un prix maximum de 25 euros par action.

Assemblée générale des actionnaires du 20 avril 2020

Lors de l’Assemblée générale du 20 avril 2020, les actionnaires seront notamment appelés à voter sur deux résolutions qui concernent des rachats d’actions :

  • Une résolution proposera le renouvellement de l’autorisation donnée au Directoire par l’Assemblée Générale du 15 avril 2019 de procéder à des rachats d’actions à un prix maximum de 26 euros par action, dans la limite de 10 % du capital social (programme 2020-2021), les actions acquises pouvant être annulées dans la limite de 10 % du capital.
  • Une autre concernera le renouvellement de l’autorisation donnée au Directoire de procéder à une Offre Publique de Rachat d’Actions (OPRA) à un prix maximum de 26 euros par action, dans la limite de 30 % du capital social (ou 20 %, en fonction des rachats effectués dans le cadre du nouveau programme, qui s’imputent sur ce plafond de 30 %), et d’annuler les actions acquises.

L’Assemblée générale des actionnaires se prononcera sur la proposition d’un dividende ordinaire de 0,60 euro par action au titre de 2019. Il représente une hausse de 20 % par rapport au dividende distribué au titre de 2018 (0,50 euro par action) et un rendement de 2,4 % par rapport à un cours moyen constaté sur les 12 derniers mois. Le détachement du coupon interviendrait le 21 avril 2020 pour une mise en paiement le 23 avril 2020.

Il sera également proposé le renouvellement du mandat de Monsieur Yannick Bolloré et la nomination de Monsieur Laurent Dassault au Conseil de surveillance.

Mixité

Le Conseil de surveillance attache la plus haute importance aux enjeux de mixité et de diversité au sein des instances dirigeantes. Le processus est déjà bien en place au sein des principaux métiers du groupe avec notamment une montée en puissance des femmes dans chaque Comité exécutif. La nomination d’une femme au Directoire est prévue avant fin 2020 et une autre femme en 2021.

Commentaires financiers sur les activités de Vivendi

Universal Music Group

En 2019, le chiffre d’affaires d’Universal Music Group (UMG) s’établit à 7 159 millions d’euros, en hausse de 14,0 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2018 (+18,9 % en données réelles).

Le chiffre d’affaires de la musique enregistrée progresse de 11,6 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2018 grâce à l’augmentation des revenus liés aux abonnements et au streaming (+21,5 %) et l’amélioration des ventes physiques supportées par les sorties de nouveaux albums (+3,1 %), qui compensent largement la baisse continue des ventes de téléchargements (-23,2 %).

Parmi les meilleures ventes de musique enregistrée en 2019, figurent les albums de Billie Eilish, Post Malone, Taylor Swift, Ariana Grande et du groupe japonais King & Prince, ainsi que la bande originale du film A Star Is Born, l’album Abbey Road de The Beatles (édition du 50ème anniversaire), et plusieurs albums de Queen.

En 2019, UMG compte un artiste en tête de classement sur les cinq principales plateformes de musique (Amazon, Apple, Deezer, Spotify et YouTube), et un meilleur artiste différent sur chacune de ces plateformes (Taylor Swift, Billie Eilish, J Balvin, Post Malone, Daddy Yankee). Par ailleurs, selon Billboard, UMG compte sept des dix meilleurs titres et albums aux Etats-Unis et les trois meilleurs artistes (Post Malone, Ariana Grande et Billie Eilish).

Le chiffre d’affaires de l’édition musicale augmente de 9,2 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2018, également porté par la croissance des revenus liés aux abonnements et au streaming.

Le 6 février 2020, Taylor Swift, l'un des auteurs-compositeurs les plus créatifs et les plus couronnés de succès de l'industrie de la musique de l'histoire, a signé un accord de publication mondial exclusif avec Universal Music Publishing Group.

Le chiffre d’affaires du merchandising et des autres activités croît de 73,7 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2018, grâce à la hausse des activités de concerts et des revenus D2C (distribution directe au consommateur).

Porté par la progression du chiffre d’affaires, le résultat opérationnel ajusté s’élève à 1 124 millions d’euros, en augmentation de 22,3 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2018 (+24,6 % en données réelles).

Groupe Canal+

Fin décembre 2019, le portefeuille global d'abonnés de Groupe Canal+ (individuels et collectifs), qui intègre désormais les activités de M7, atteint 20,3 millions, contre 17,2 millions à fin décembre 2018 en pro forma, dont 8,4 millions en France métropolitaine.

En 2019, le chiffre d’affaires de Groupe Canal+ s’élève à 5 268 millions d’euros, en progression de 2,0 % par rapport à 2018 (-0,9 % à taux de change et périmètre constants).

  • Le chiffre d’affaires de la télévision en France métropolitaine recule légèrement (-2,8 % à taux de change et périmètre constants) en raison de la baisse du portefeuille d’abonnés individuels auto-distribués. En revanche, le portefeuille d’abonnés à Canal+ enregistre une croissance nette de 72 000 abonnés sur les 12 derniers mois.
  • Le chiffre d’affaires à l’international progresse fortement de 13,7 % (+6,1 % à taux de change et périmètre constants) porté à la fois par la croissance organique et par l’intégration de M7.
  • Le chiffre d’affaires de Studiocanal s’établit à 434 millions d’euros, en baisse (-12,8 % à taux de change et périmètre constants), en raison de la sortie d’un nombre moins important de films par rapport à 2018.

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) avant charges de restructuration de Groupe Canal+ s’élève à 435 millions d’euros, contre 428 millions d’euros en 2018. Après charges de restructuration, l’EBITA s’établit à 343 millions d’euros, contre 400 millions d’euros en 2018.

Plusieurs accords importants ont été annoncés au quatrième trimestre 2019 pour la France avec Netflix, l’UEFA pour la Champions League, The Walt Disney Company (notamment pour la commercialisation de Disney+) et BeIN Sports, ce dernier accord permettant à Canal+ de diffuser deux matches de Ligue 1 par journée de championnat, dès la prochaine saison 2020/2021. En janvier 2020, Groupe Canal+ a prolongé son accord avec Formula One Management pour rester le diffuseur exclusif de l’intégralité des trois prochaines saisons de Formule 1.

Havas Group

Le chiffre d’affaires 2019 d’Havas Group s’établit à 2 378 millions d’euros, en croissance de 2,6 % (-1,0 % à taux de change et périmètre constants) par rapport à 2018. Le revenu net4 s’élève à 2 256 millions d’euros, en hausse de 2,8 % par rapport à 2018. La contribution des acquisitions est de +1,3 % et les effets de change sont positifs de +2,5 %. La croissance organique est de -1,0 % par rapport à 2018.

Dans un environnement sectoriel contrasté, notamment en Europe, l’activité d’Havas Group a été soutenue par le pôle média grâce à la nouvelle approche Meaningful Media lancée en début d’année 2019. A noter la très bonne performance de la communication santé et des activités créatives pureplayers (BETC, Rosapark, Edge) ; le réseau généraliste avance quant à lui sereinement dans sa transformation pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients.

Havas Group a accéléré ses investissements financiers au second semestre 2019 et a réalisé quatre acquisitions stratégiques en termes d’expansion géographique et de renforcement d’expertise : Buzzman en France, Langoor et Shobiz en Inde et Gate One au Royaume-Uni.

En 2019, Havas Group a poursuivi son développement mondial en gagnant de nouveaux clients tant à l’échelle locale que globale. En outre, ses agences ont reçu un grand nombre de récompenses. En particulier, le groupe a été nommé "Most Sustainable Company in the Communication Industry" par le magazine World Finance, en novembre 2019, et BETC a été désigné "International Agency of the Year 2019" par Adweek. Pour la liste des principaux prix et des gains remportés par Havas Group en 2019, se référer à l’annexe VI.

Havas Group consolide sa rentabilité. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) avant charges de restructuration s’élève à 260 millions d’euros, en croissance de 6,1 % par rapport à 2018. Après charges de restructuration, l’EBITA ressort à 225 millions d’euros, en croissance de 4,5 %. La marge EBITA/revenu net gagne ainsi +0,2 point.

_______________________

4 Le revenu net correspond au chiffre d’affaires d’Havas Group après déduction des coûts refacturables aux clients.

Editis

Vivendi consolide Editis par intégration globale depuis le 1er février 2019. Sa contribution au chiffre d’affaires de Vivendi s’élève à 687 millions d’euros sur onze mois, en croissance pro forma de 6,3 % à taux de change et périmètre constants par rapport à la même période de 2018.

Depuis le 1er février 2019, le chiffre d’affaires de l’activité Education & Référence progresse fortement de 16,8 %. Grâce à la réforme des programmes de Lycée, Editis renforce sa position d’acteur majeur de l’édition scolaire en s’appuyant sur ses marques fortes que sont Nathan, Bordas et Le Robert.

La littérature poursuit sa croissance (+2,0 % en pro forma onze mois). Editis confirme sa position de leader sur ce segment avec 6 auteurs dans le top 10 des auteurs les plus vendus en France en 2019 et arrive également en tête de nombreux autres segments : N°1 en polars, histoire, youtubeurs et influenceurs, et N°2 en jeunesse, loisirs/vie pratique et tourisme (GfK 2019).

Le chiffre d’affaires lié à la diffusion des éditeurs partenaires augmente également (+4,2 % en pro forma onze mois), porté notamment par la distribution du prix Goncourt Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois (L’Olivier).

Au second semestre 2019, Editis a poursuivi sa politique de croissance externe avec la reprise du fonds Séguier par Robert Laffont, de celui de l’Agrume par Nathan, et de celui de l’Ecole vivante par les éditions Retz, ainsi qu’avec l’acquisition en juillet 2019 du groupe l’Archipel, une maison de littérature et d’essais.

En août 2019, Editis a également fait son entrée dans le segment du roman graphique et de la bande dessinée en se rapprochant des éditions Jungle (filiale du groupe Steinkis).

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) d’Editis s’établit à 52 millions d’euros depuis le 1er février 2019, en croissance proforma de 46,9 % par rapport à la même période de 2018, grâce à la progression du chiffre d’affaires et une maîtrise des coûts.

Autres métiers

Gameloft

Fort de 1,5 million de téléchargements par jour en 2019, Gameloft est l’un des tous premiers éditeurs mondiaux de jeux vidéo.

En 2019, le chiffre d’affaires de Gameloft s’établit à 259 millions d’euros, en baisse de 11,8 % par rapport à 2018. Les ventes sur les plateformes OTT, qui représentent 72 % des ventes totales, reculent de 11,1 %.

Le décalage à 2020 de trois jeux majeurs initialement prévus au second semestre 2019 et la saturation du marché du jeu mobile expliquent en grande partie cette baisse. L’activité publicitaire, qui représente 11,6 % du chiffre d’affaires total, progresse en revanche de 4,8 %.

Gameloft réalise 65 % de son chiffre d’affaires avec ses propres franchises de jeux et 35 % avec celles de grands groupes internationaux comme Disney et Lego. Pour Disney, Gameloft a commercialisé Disney Princesses Puzzle Royal en octobre 2019 et Disney Getaway Blast fin janvier 2020. Pour Lego, LEGO Legacy : Heroes Unboxed sortira en mars 2020.

Gameloft développe désormais sa présence sur toutes les plateformes et a sorti deux jeux sur Nintendo Switch : Modern Combat Blackout et Asphalt 9: Legends.

Le récent modèle de distribution de jeux par abonnement est une autre voie de croissance pour Gameloft. Il a développé Ballistic Baseball, un des premiers jeux inclus sur Apple Arcade, le nouveau service d’abonnement de jeux d’Apple. Il a également lancé un service de cloud gaming, en partenariat avec Blacknut, qui offre aux opérateurs et aux constructeurs un catalogue de jeux multiplateformes diffusés en streaming depuis le cloud.

En 2019, la baisse des coûts fixes de Gameloft n’a compensé que partiellement le recul du chiffre d’affaires et la hausse des investissements marketing. L’EBITA s’établit à -36 millions d’euros.

Vivendi Village

En 2019, le chiffre d’affaires de Vivendi Village s’établit à 141 millions d’euros, en forte croissance de 38,9 % à taux de change et périmètre constants (14,6 % en données réelles) par rapport à 2018.

Cette progression est largement imputable au développement des activités de spectacle vivant en France et en Grande-Bretagne, ainsi que des salles en France et en Afrique. Leur chiffre d’affaires de 68 millions d’euros a pratiquement doublé en un an (x1,9). Cette évolution résulte en particulier de la croissance organique des activités de production de spectacles, qui gère à ce jour 75 artistes. Elle s’explique également par des acquisitions, en particulier celle de Garorock (160 000 festivaliers en 2019).

Olympia Production a constitué, par ailleurs, une joint-venture avec OL Groupe pour produire le Felyn Stadium Festival en juin 2020 à Lyon.

L’Olympia a connu une année record avec un peu plus de 300 spectacles. Trois nouvelles salles CanalOlympia ont été ouvertes en Afrique en 2019 (14 au total dans 10 pays).

Le pôle billetterie, fédéré sous la marque See Tickets, représente un chiffre d’affaires de 66 millions d’euros (+14,4 % par rapport à 2018 et +6,5 % à taux de change et périmètre constants). Cette hausse s’explique notamment par le développement des activités aux Etats-Unis dont le chiffre d’affaires a pratiquement doublé en un an. Avec l’acquisition de Starticket en Suisse le 30 décembre 2019, See Tickets est dorénavant présent dans 9 pays européens et aux Etats-Unis, et vend près de 30 millions de billets par an (25 millions en 2019).

L’EBITA de Vivendi Village représente une perte de 17 millions d’euros, contre une perte de 9 millions d’euros en 2018. Si l’on exclut les activités en développement en Afrique, le résultat opérationnel ajusté est pratiquement à l’équilibre.

Nouvelles Initiatives

En 2019, le chiffre d’affaires de Nouvelles Initiatives, qui regroupe des entités en phase de lancement ou de développement, s’élève à 71 millions d’euros, en hausse de 6,2 % par rapport à 2018 (+9,3 % à taux de change et périmètre constants).

GVA a continué de déployer son réseau de fibre en Afrique afin de permettre à ses clients de disposer d’un accès à l’internet très haut débit. Après Libreville et Lomé, GVA a connu un nouveau développement en 2019 avec son arrivée à Pointe Noire (République du Congo).

En 2019, GVA équipe plus de 25 000 abonnés dans les 3 villes où la société est implantée.

Dailymotion a conclu plus de 280 accords avec des éditeurs mondiaux leader en 2019, dont 70 aux Etats-Unis et des dizaines sur des territoires où l’entreprise était peu présente (Indonésie, Taiwan, Mexique). L’audience dans ces nouveaux pays a fortement progressé. A fin 2019, celle sur les contenus premium représente plus de 70 % de son audience globale, contre moins de 30 % en 2017, et le total de ses utilisateurs mensuels a cru de 20 % en 2 ans pour dépasser 350 millions à fin 2019.

En 2019, Dailymotion a également achevé la refonte de son écosystème publicitaire. Elle a créé sa plateforme programmatique propriétaire et son système de monétisation des contenus (en direct ou en programmatique).

Le résultat opérationnel ajusté de Nouvelles Initiatives représente une perte de 65 millions d’euros, contre une perte de 99 millions d’euros en 2018.

Pour toute information complémentaire, se référer au document « Rapport financier et états financiers consolidés audités de l’exercice clos le 31 décembre 2019 » qui sera mis en ligne ultérieurement sur le site internet de Vivendi (www.vivendi.com).

A propos de Vivendi

Vivendi travaille depuis 2014 à la construction d’un groupe européen d’envergure mondiale dans les contenus, les médias et la communication. Dans la création de contenus, le Groupe détient des actifs puissants et complémentaires dans la musique (Universal Music Group), les séries et films (Groupe Canal+), l’édition (Editis) et les jeux vidéo (Gameloft), qui sont les contenus de divertissement les plus consommés dans le monde. Dans la distribution, Vivendi a acquis et repositionné Dailymotion pour doter ses contenus d’une nouvelle vitrine numérique. Le Groupe s’est également rapproché de plusieurs opérateurs télécoms et plateformes afin d’élargir au maximum ses réseaux de distribution. Dans la communication, Havas dispose d’une expertise créative unique dans la valorisation des contenus gratuits et dans les formats courts, de plus en plus utilisés sur mobile. Par ailleurs, dans le spectacle vivant, la valorisation de franchises et la billetterie, Vivendi explore de nouvelles activités complémentaires de ses métiers, fédérées sous Vivendi Village. Les différentes entités de Vivendi travaillent pleinement ensemble, évoluant au sein d’un groupe industriel intégré et créant ainsi plus de valeur. www.vivendi.com

Avertissement Important

Déclarations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats des opérations, aux métiers, à la stratégie et aux perspectives de Vivendi, y compris en termes d’impact de certaines opérations ainsi que de paiement de dividendes, de distributions et de rachats d’actions. Même si Vivendi estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, notamment les risques liés à l'obtention de l'accord d'autorités de la concurrence et d’autres autorités réglementaires ainsi que toutes les autres autorisations qui pourraient être requises dans le cadre de certaines opérations et les risques décrits dans les documents déposés par Vivendi auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en langue anglaise sur notre site (www.vivendi.com). Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents déposés par Vivendi auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org) ou directement auprès de Vivendi. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Vivendi ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d’une information nouvelle, d’un évènement futur ou de tout autre raison.

ADR non sponsorisés. Vivendi ne sponsorise pas de programme d’American Depositary Receipt (ADR) concernant ses actions. Tout programme d’ADR existant actuellement est « non sponsorisé » et n’a aucun lien, de quelque nature que ce soit, avec Vivendi. Vivendi décline toute responsabilité concernant un tel programme.

CONFERENCE ANALYSTES & INVESTISSEURS

Intervenants :

Arnaud de Puyfontaine

Président du Directoire

Hervé Philippe

Membre du Directoire et Directeur Financier

Date : 13 février 2020

Présentation à 18h15 heure de Paris – 17h15 heure de Londres – 12h15 heure de New York

Les journalistes peuvent seulement écouter la conférence.

La conférence se tient en anglais.

Internet : La conférence pourra être suivie sur Internet : www.vivendi.com (audiocast)

Numéros d’appel pour la conférence téléphonique :

- USA : +1 212 999 6659

- France : +33 (0) 1 7099 4740

- Royaume-Uni (standard accès international) : +44 (0) 20 3003 2666

- Mot de passe : Vivendi

Sur notre site www.vivendi.com seront disponibles les numéros pour le service de ré-écoute (14 jours), un service de web cast audio et les « slides » de la présentation.

ANNEXE I

VIVENDI

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS PAR MÉTIER

(IFRS, audité)

Chiffre d’affaires, résultat opérationnel courant et résultat opérationnel ajusté par métier

 

Exercices clos le 31

décembre

 

 

 

 

 

 

(en millions d'euros)

2019

 

2018

 

% de variation

 

% de variation

à taux de change

constants

 

% de variation

à taux de change

et périmètre constants (a)

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

7 159

 

6 023

 

+18,9%

 

+15,6%

 

+14,0%

Groupe Canal+

5 268

 

5 166

 

+2,0%

 

+2,0%

 

-0,9%

Havas Group

2 378

 

2 319

 

+2,6%

 

+0,2%

 

-1,0%

Editis

687

 

-

 

na

 

na

 

na

Gameloft

259

 

293

 

-11,8%

 

-13,6%

 

-16,0%

Vivendi Village

141

 

123

 

+14,6%

 

+14,2%

 

+38,9%

Nouvelles Initiatives

71

 

66

 

+6,2%

 

+6,2%

 

+9,3%

Eliminations des opérations intersegment

(65)

 

(58)

 

 

 

 

 

 

Total Vivendi

15 898

 

13 932

 

+14,1%

 

+12,2%

 

+5,6%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel courant (ROC)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 168

 

946

 

+23,5%

 

+20,6%

 

+21,1%

Groupe Canal+

431

 

429

 

+0,3%

 

+0,2%

 

-5,2%

Havas Group

268

 

258

 

+3,9%

 

+2,4%

 

+0,6%

Editis

59

 

-

 

na

 

na

 

na

Gameloft

(28)

 

4

 

 

 

 

 

 

Vivendi Village

(16)

 

(9)

 

 

 

 

 

 

Nouvelles Initiatives

(68)

 

(79)

 

 

 

 

 

 

Corporate

(95)

 

(110)

 

 

 

 

 

 

Total Vivendi

1 719

 

1 439

 

+19,5%

 

+17,3%

 

+11,7%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 124

 

902

 

+24,6%

 

+21,8%

 

+22,3%

Groupe Canal+

343

 

400

 

-14,3%

 

-14,3%

 

-19,3%

Havas Group

225

 

215

 

+4,5%

 

+2,7%

 

+0,5%

Editis

52

 

-

 

na

 

na

 

na

Gameloft

(36)

 

2

 

 

 

 

 

 

Vivendi Village

(17)

 

(9)

 

 

 

 

 

 

Nouvelles Initiatives

(65)

 

(99)

 

 

 

 

 

 

Corporate

(100)

 

(123)

 

 

 

 

 

 

Total Vivendi

1 526

 

1 288

 

+18,5%

 

+16,2%

 

+10,8%

  1. Le périmètre constant permet notamment de retraiter les impacts de l’acquisition de M7 par Groupe Canal+ (12 septembre 2019), du solde de la participation dans Ingrooves Music Group consolidé par Universal Music Group (15 mars 2019), de l’acquisition d’Editis (31 janvier 2019), de l’acquisition de Paylogic par Vivendi Village (16 avril 2018) et de la cession de MyBestPro par Vivendi Village (21 décembre 2018).

ANNEXE I (suite)

VIVENDI

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS PAR MÉTIER

(IFRS, audité)

Chiffre d’affaires trimestriel par métier

 

2019

(en millions d'euros)

1er trimestre clos le

31 mars

 

2e trimestre clos le

30 juin

 

3e trimestre clos le

30 septembre

 

4e trimestre clos le

31 décembre

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 502

 

1 756

 

1 800

 

2 101

Groupe Canal+

1 252

 

1 266

 

1 285

 

1 465

Havas Group

525

 

589

 

567

 

698

Editis (a)

89

 

171

 

210

 

217

Gameloft

68

 

65

 

61

 

65

Vivendi Village

23

 

43

 

42

 

33

Nouvelles Initiatives

15

 

19

 

16

 

20

Eliminations des opérations intersegment

(15)

 

(15)

 

(11)

 

(24)

Total Vivendi

3 459

 

3 894

 

3 970

 

4 575

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2018

(en millions d'euros)

1er trimestre clos le

31 mars

 

2e trimestre clos le

30 juin

 

3e trimestre clos le

30 septembre

 

4e trimestre clos le

31 décembre

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 222

 

1 406

 

1 495

 

1 900

Groupe Canal+

1 298

 

1 277

 

1 247

 

1 344

Havas Group

506

 

567

 

553

 

693

Gameloft

70

 

71

 

74

 

78

Vivendi Village

23

 

29

 

36

 

35

Nouvelles Initiatives

16

 

16

 

15

 

19

Eliminations des opérations intersegment

(11)

 

(14)

 

(19)

 

(14)

Total Vivendi

3 124

 

3 352

 

3 401

 

4 055

  1. Pour mémoire, Vivendi consolide Editis par intégration globale depuis le 1er février 2019.

     

ANNEXE II

VIVENDI

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

(IFRS, audité)

Exercice clos le 31 décembre

 

Exercices clos le 31 décembre

 

% de variation

 

2019

 

2018

 

CHIFFRE D'AFFAIRES

15 898

 

13 932

 

+ 14,1%

Coût des ventes

(8 845)

 

(7 618)

 

 

Charges administratives et commerciales hors amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises

(5 334)

 

(4 875)

 

 

Résultat opérationnel courant (ROC)*

1 719

 

1 439

 

+ 19,5%

Charges de restructuration

(161)

 

(115)

 

 

Autres charges et produits opérationnels

(32)

 

(36)

 

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)*

1 526

 

1 288

 

+ 18,5%

Amortissements et dépréciations des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises

(145)

 

(113)

 

 

Autres charges et produits

-

 

7

 

 

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL (EBIT)

1 381

 

1 182

 

+ 16,9%

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles

67

 

122

 

 

 

 

 

 

 

 

Coût du financement

(46)

 

(47)

 

 

Produits perçus des investissements financiers

10

 

20

 

 

Autres charges et produits financiers

65

 

(763)

 

 

 

29

 

(790)

 

 

Résultat des activités avant impôt

1 477

 

514

 

x 2,9

Impôt sur les résultats

140

 

(357)

 

 

Résultat net des activités poursuivies

1 617

 

157

 

x 10,3

Résultat net des activités cédées ou en cours de cession

-

 

-

 

 

Résultat net

1 617

 

157

 

x 10,3

Intérêts minoritaires

(34)

 

(30)

 

 

RÉSULTAT NET, PART DU GROUPE

1 583

 

127

 

x 12,5

Résultat net, part du groupe par action (en euros)

1,28

 

0,10

 

 

Résultat net, part du groupe dilué par action (en euros)

1,28

 

0,10

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat net ajusté*

1 741

 

1 157

 

+ 50,5%

Résultat net ajusté par action (en euros)*

1,41

 

0,92

 

 

Résultat net ajusté dilué par action (en euros)*

1,41

 

0,91

 

 

Données en millions d’euros, sauf données par action.

*Mesures à caractère non strictement comptable.

Le résultat opérationnel courant (ROC), le résultat opérationnel ajusté (EBITA - adjusted earnings before interest and income taxes) et le résultat net ajusté, mesures à caractère non strictement comptable, doivent être considérés comme des informations complémentaires, qui ne peuvent se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières du groupe à caractère strictement comptable et Vivendi considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du groupe. La Direction de Vivendi utilise le résultat opérationnel courant (ROC), le résultat opérationnel ajusté (EBITA) et le résultat net ajusté dans un but informatif, de gestion et de planification car ils permettent d’exclure la plupart des éléments non opérationnels et non récurrents de la mesure de la performance des métiers.

Pour toute information complémentaire, se référer au document « Rapport financier et Etats financiers consolidés audités de l’exercice clos le 31 décembre 2019 » qui sera mis en ligne ultérieurement sur le site internet de Vivendi (www.vivendi.com).

ANNEXE II (suite)

VIVENDI

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

(IFRS, audité)

Réconciliation du résultat net, part du groupe au résultat net ajusté

 

Exercices clos le 31 décembre

(en millions d'euros)

2019

 

2018

Résultat net, part du groupe (a)

1 583

 

127

Ajustements

 

 

 

Amortissements et dépréciations des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises

145

 

113

Amortissement des actifs incorporels liés aux sociétés mises en équivalence

60

 

60

Autres charges et produits financiers

(65)

 

763

Impôt sur les ajustements

37

 

104

Intérêts minoritaires sur les ajustements

(19)

 

(10)

Résultat net ajusté

1 741

 

1 157

  1. Tels que présentés au compte de résultat consolidé.

Compte de résultat ajusté

 

Exercices clos le 31 décembre

 

% de

variation

(en millions d'euros)

2019

 

2018

 

Chiffre d'affaires

15 898

 

13 932

 

+ 14,1%

Résultat opérationnel courant (ROC)

1 719

 

1 439

 

+ 19,5%

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)

1 526

 

1 288

 

+ 18,5%

Autres charges et produits

-

 

7

 

 

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles

127

 

182

 

 

Coût du financement

(46)

 

(47)

 

 

Produits perçus des investissements financiers

10

 

20

 

 

Résultat des activités avant impôt ajusté

1 617

 

1 450

 

+ 11,5%

Impôt sur les résultats

177

 

(253)

 

 

Résultat net ajusté avant intérêts minoritaires

1 794

 

1 197

 

 

Intérêts minoritaires

(53)

 

(40)

 

 

Résultat net ajusté

1 741

 

1 157

 

+ 50,5%

ANNEXE III

VIVENDI

BILAN CONSOLIDÉ

(IFRS, audité)

(en millions d'euros)

31 décembre

2019

 

1er janvier

2019

 

31 décembre

2018

ACTIF

 

 

 

 

 

Ecarts d'acquisition

14 690

 

12 438

 

12 438

Actifs de contenus non courants

2 746

 

2 194

 

2 194

Autres immobilisations incorporelles

883

 

437

 

437

Immobilisations corporelles

1 097

 

967

 

986

Droits d'utilisation relatifs aux contrats de location

1 245

 

1 131

 

na

Participations mises en équivalence

3 520

 

3 418

 

3 418

Actifs financiers non courants

2 263

 

2 102

 

2 102

Impôts différés

782

 

713

 

675

Actifs non courants

27 226

 

23 400

 

22 250

 

 

 

 

 

 

Stocks

277

 

206

 

206

Impôts courants

374

 

135

 

135

Actifs de contenus courants

1 423

 

1 346

 

1 346

Créances d'exploitation et autres

5 661

 

5 311

 

5 314

Actifs financiers courants

255

 

1 090

 

1 090

Trésorerie et équivalents de trésorerie

2 130

 

3 793

 

3 793

Actifs courants

10 120

 

11 881

 

11 884

 

 

 

 

 

 

TOTAL ACTIF

37 346

 

35 281

 

34 134

 

 

 

 

 

 

CAPITAUX PROPRES ET PASSIF

 

 

 

 

 

Capital

6 515

 

7 184

 

7 184

Primes d'émission

2 353

 

4 475

 

4 475

Actions d'autocontrôle

(694)

 

(649)

 

(649)

Réserves et autres

7 179

 

6 182

 

6 303

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SA

15 353

 

17 192

 

17 313

Intérêts minoritaires

222

 

220

 

221

Capitaux propres

15 575

 

17 412

 

17 534

 

 

 

 

 

 

Provisions non courantes

1 127

 

871

 

858

Emprunts et autres passifs financiers à long terme

5 160

 

3 448

 

3 448

Impôts différés

1 037

 

1 076

 

1 076

Dettes locatives à long terme

1 223

 

1 122

 

na

Autres passifs non courants

183

 

223

 

248

Passifs non courants

8 730

 

6 740

 

5 630

 

 

 

 

 

 

Provisions courantes

494

 

419

 

419

Emprunts et autres passifs financiers à court terme

1 777

 

888

 

888

Dettes d'exploitation et autres

10 494

 

9 513

 

9 572

Dettes locatives à court terme

236

 

218

 

na

Impôts courants

40

 

91

 

91

Passifs courants

13 041

 

11 129

 

10 970

 

 

 

 

 

 

Total passif

21 771

 

17 869

 

16 600

 

 

 

 

 

 

TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIF

37 346

 

35 281

 

34 134

na : non applicable.

NOTA : A compter du 1er janvier 2019, Vivendi applique la nouvelle norme comptable IFRS 16 – Contrats de location.

ANNEXE IV

VIVENDI

TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS

(IFRS, audité)

 

Exercices clos le 31 décembre

(en millions d'euros)

2019

 

2018

Activités opérationnelles

 

 

 

Résultat opérationnel

1 381

 

1 182

Retraitements

779

 

432

Investissements de contenus, nets

(676)

 

(137)

Marge brute d'autofinancement

1 484

 

1 477

Autres éléments de la variation nette du besoin en fonds de roulement opérationnel

67

 

(28)

Flux nets de trésorerie provenant des activités opérationnelles avant impôt

1 551

 

1 449

Impôts nets (payés)/encaissés

(283)

 

(262)

Flux nets de trésorerie provenant des activités opérationnelles

1 268

 

1 187

 

 

 

 

Activités d'investissement

 

 

 

Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

(413)

 

(351)

Acquisitions de sociétés consolidées, nettes de la trésorerie acquise

(2 106)

 

(116)

Acquisitions de titres mis en équivalence

(1)

 

(3)

Augmentation des actifs financiers

(177)

 

(575)

Investissements

(2 697)

 

(1 045)

Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

8

 

10

Cessions de sociétés consolidées, nettes de la trésorerie cédée

22

 

16

Cessions de titres mis en équivalence

-

 

2

Diminution des actifs financiers

1 046

 

2 285

Désinvestissements

1 076

 

2 313

Dividendes reçus de sociétés mises en équivalence

8

 

5

Dividendes reçus de participations non consolidées

3

 

13

Flux nets de trésorerie affectés aux activités d'investissement

(1 610)

 

1 286

 

 

 

 

Activités de financement

 

 

 

Augmentations de capital liées aux rémunérations fondées sur des instruments de capitaux propres de Vivendi SA

175

 

190

Cessions/(acquisitions) de titres d'autocontrôle de Vivendi SA

(2 673)

 

-

Distributions aux actionnaires de Vivendi SA

(636)

 

(568)

Autres opérations avec les actionnaires

(13)

 

(16)

Dividendes versés par les filiales à leurs actionnaires minoritaires

(41)

 

(47)

Opérations avec les actionnaires

(3 188)

 

(441)

Mise en place d'emprunts et augmentation des autres passifs financiers à long terme

2 101

 

4

Remboursement d'emprunts et diminution des autres passifs financiers à long terme

(6)

 

(3)

Remboursement d'emprunts à court terme

(787)

 

(193)

Autres variations des emprunts et autres passifs financiers à court terme

870

 

65

Intérêts nets payés

(46)

 

(47)

Autres flux liés aux activités financières

(7)

 

5

Opérations sur les emprunts et autres passifs financiers

2 125

 

(169)

Remboursement des dettes locatives et charges d'intérêts associées

(254)

 

na

Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement

(1 317)

 

(610)

 

 

 

 

Effet de change des activités poursuivies

(4)

 

(21)

Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

(1 663)

 

1 842

 

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

 

 

Ouverture

3 793

 

1 951

Clôture

2 130

 

3 793

na : non applicable.

ANNEXE V

VIVENDI

CHIFFRES CLÉS CONSOLIDÉS DES CINQ DERNIERS EXERCICES

(IFRS, audité)

A compter du 1er janvier 2019, Vivendi applique la nouvelle norme comptable IFRS 16 – Contrats de location. Conformément à ses dispositions de la norme, l’incidence du changement de norme a été comptabilisée dans le bilan d’ouverture au 1er janvier 2019. En outre, Vivendi a appliqué ce changement de norme au bilan, au compte de résultat et au tableau des flux de trésorerie de l’exercice 2019 ; les données présentées au titre des années antérieures ne sont donc pas comparables.

Pour rappel, en 2018, Vivendi a appliqué deux nouvelles normes comptables :

IFRS 15 – Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients : conformément aux dispositions de cette norme, Vivendi a appliqué ce changement de norme comptable au chiffre d’affaires à compter de l’exercice 2017. Les données présentées ci-après au titre des exercices 2015 à 2016 correspondent aux données historiques non retraitées.

IFRS 9 – Instruments financiers : conformément aux dispositions de cette norme, Vivendi a appliqué ce changement de norme comptable au compte de résultat et au tableau du résultat global à compter de l’exercice 2018 en retraitant son bilan d’ouverture au 1er janvier 2018. Les données présentées au titre des exercices antérieurs ne sont donc pas comparables.

Par ailleurs, Vivendi a déconsolidé GVT à compter du 28 mai 2015, date de sa cession effective par Vivendi. En application de la norme IFRS 5, ce métier était présenté comme une activité cédée ou en cours de cession pour l’exercice 2015 dans le tableau des chiffres clés consolidés infra pour les données issues des comptes de résultat et des tableaux de flux de trésorerie.

 

Exercices clos le 31 décembre

 

 

2019

 

2018

 

2017

 

2016

 

2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Données consolidées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

15 898

 

13 932

 

12 518

 

10 819

 

10 762

 

Résultat opérationnel courant (ROC) (a)

1 719

 

1 439

 

1 098

 

853

 

1 061

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA) (a)

1 526

 

1 288

 

969

 

724

 

942

 

Résultat opérationnel (EBIT)

1 381

 

1 182

 

1 018

 

887

 

521

 

Résultat net, part du groupe

1 583

 

127

 

1 216

 

1 256

 

1 932

 

Dont résultat net des activités poursuivies, part du groupe

1 583

 

127

 

1 216

 

1 236

 

699

 

Résultat net ajusté (a)

1 741

 

1 157

 

1 300

 

755

 

697

 

Position nette de trésorerie/(Endettement financier net) (a)

(4 064)

 

176

 

(2 340)

 

1 231

 

7 172

 

Capitaux propres

15 575

 

17 534

 

17 866

 

19 612

 

21 086

 

Dont Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SA

15 353

 

17 313

 

17 644

 

19 383

 

20 854

 

Flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) (a)

903

 

1 126

 

989

 

729

 

892

 

Flux nets de trésorerie opérationnels après intérêts et impôts (CFAIT) (a)

567

 

822

 

1 346

 

341

 

(69)

 

Investissements financiers

(2 284)

 

(694)

 

(3 685)

 

(4 084)

 

(3 927)

 

Désinvestissements financiers

1 068

 

2 303

 

976

 

1 971

 

9 013

 

Dividendes versés aux actionnaires de Vivendi SA

636

 

568

 

499

 

2 588

(b)

2 727

(b)

Acquisitions/(cessions) de titres d'autocontrôle de Vivendi SA

2 673

 

-

 

203

 

1 623

 

492

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Données par action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nombre d'actions moyen pondéré en circulation

1 233,5

 

1 263,5

 

1 252,7

 

1 272,6

 

1 361,5

 

Résultat net, part du groupe par action

1,28

 

0,10

 

0,97

 

0,99

 

1,42

 

Résultat net ajusté par action

1,41

 

0,92

 

1,04

 

0,59

 

0,51

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nombre d'actions en circulation à la fin de la période (hors titres d'autocontrôle)

1 170,6

 

1 268,0

 

1 256,7

 

1 259,5

 

1 342,3

 

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SA par action

13,12

 

13,65

 

14,04

 

15,39

 

15,54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dividendes versés par action

0,50

 

0,45

 

0,40

 

2,00

(b)

2,00

(b)

Données en millions d’euros, nombre d’actions en millions, données par action en euros.

  1. Le résultat opérationnel courant (ROC), le résultat opérationnel ajusté (EBITA), le résultat net ajusté, la position nette de trésorerie (ou l’endettement financier net), les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) et les flux nets de trésorerie opérationnels après intérêts et impôts (CFAIT), mesures à caractère non strictement comptable, doivent être considérés comme une information complémentaire qui ne peut se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières à caractère strictement comptable, telles que présentées dans les états financiers consolidés et leurs notes annexes, ou citées dans le rapport financier. Vivendi considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du groupe. Chacun de ces indicateurs est défini dans le rapport financier. De plus, il convient de souligner que d’autres sociétés peuvent définir et calculer ces indicateurs de manière différente. Il se peut donc que les indicateurs utilisés par Vivendi ne puissent être directement comparés à ceux d’autres sociétés.
  2. Au titre de l’exercice 2015, Vivendi a versé un dividende ordinaire de 3 euros par action, soit un dividende total distribué de 3 951 millions d’euros. Dans ce montant, 1 363 millions d’euros ont été versés en 2015 (premier acompte sur dividende de 1 euro par action) et 2 588 millions d’euros ont été versés en 2016 (1 318 millions d’euros correspondant au deuxième acompte de 1 euro par action et 1 270 millions d’euros correspondant au solde de 1 euro par action). En outre, au cours de l’exercice 2015, Vivendi a versé un dividende au titre de l’exercice 2014 de 1 euro par action, soit 1 364 millions d’euros.

ANNEXE VI

VIVENDI

HAVAS GROUP : PRIX ET GAINS SIGNIFICATIFS

En 2019, Havas a poursuivi son développement mondial en gagnant de nombreux nouveaux clients et marques prestigieuses en création, expertise média et communication santé, tant à l’échelle locale que globale.

En création, Havas a remporté des nombreux budgets locaux tels que Boston Beers, Gap, Lacoste et Core Water aux USA, Huawei, Lloyds et Compare the Market au Royaume Uni, COOP en Italie ou encore 7TV et Ferrerro en Allemagne. Au niveau global, on peut également citer Pimco, Michelin, et Bel.

En média, les marques automobiles sud-coréennes Hyundai Kia ont décidé de renouveler leur confiance en Havas Media afin de gérer leur budget de conseil médias et achat d’espace en Europe, Russie et Turquie. Havas Media travaille depuis dix ans avec l’annonceur. Havas Media a également été nommée agence média de référence au niveau mondial pour TripAdvisor, Meetic, et Visit California. Plusieurs contrats locaux sont remportés : Continental Foods, Mango, et UPower. À l’échelle locale, il a remporté Sanofi, Planet Fitness et Stop n’ Shop aux US, Corby au Canada, Legal & General, Homebase, Dreams et Starbucks au Royaume-Uni, Hassia Group, Vattenfall et Stepstone en Allemagne, SFR et GRDF en France, Carrefour en Belgique, Tinder et Gameskraft en Inde et Uniqlo à Singapore.

En communication santé, plusieurs grands contrats globaux ou locaux ont été signés : AbbVie, Alcon, Amgen, AstraZeneca, BioMarin, Celgene, Genentech, Guardant Health, Guidewell, Ipsen, Ironshore, Klosterfrau, Lundbeck, Merck Inc, Novartis, Takeda, TherapeuticsMD et Unicef.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200213005783/fr/

Contacts

Médias
Paris
Jean-Louis Erneux
+33 (0) 1 71 71 15 84
Solange Maulini
+33 (0) 1 71 71 11 73

Londres
Paul Durman (Teneo)
+44 20 7240 2486

Relations Investisseurs
Paris
Xavier Le Roy
+33 (0)1 71 71 18 77
Nathalie Pellet
+33 (0) 1 71 71 11 24
Delphine Maillet
+33 (0)1 71 71 17 20