La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 902,28
    +1 142,92 (+2,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,51 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Avec Viva, Microsoft veut briser les barrières entre le bureau et le télétravail

Louis Neveu, Journaliste
·2 min de lecture

Avec l’explosion du télétravail en raison de la pandémie de coronavirus, les plateformes de communication collaboratives comme Slack ou Microsoft Teams ont le vent en poupe. Pour se distinguer de son principal concurrent Slack et renforcer son utilisation en entreprise, Microsoft va ajouter de nouveaux modules à Teams, afin de proposer à la maison, une sorte d’Intranet d’entreprise. En tout, quatre nouveaux outils sont intégrés dans une plateforme baptisée Microsoft Viva.

Ils s’intègrent tous dans la barre d’option de Teams sur la gauche. On trouve Viva Connexions, qui rassemble toutes les informations internes à l’entreprise et à disposition de ses membres. C’est une sorte de tableau de bord de l’entreprise permettant de se connecter à distance et interagir avec ses collègues. Sur la forme, Connexions ressemble à une page de site Web interne à l’entreprise.

Les outils de Viva s’affichent dans une barre verticale à gauche. © Microsoft
Les outils de Viva s’affichent dans une barre verticale à gauche. © Microsoft

Un module dédié à la productivité

En dessous, Viva Insights affiche des données statistiques sur le suivi des projets et des conseils. Ce module est plus sensible pour les salariés, car il repose sur leur productivité individuelle en collectant et analysant les métadonnées de leurs logiciels de production. Ayant déjà subi les foudres des syndicats pour un outil similaire, Microsoft l’exploite avec parcimonie en ajoutant une couche de confidentialité qui ne permet à l’employeur que de disposer de tendances de productivité. L’employé a, quant à lui, accès à l’ensemble du recueil de ses données de production.

Dopé à l’intelligence artificielle, Viva Topics rassemble toutes les informations d’une entreprise, par exemple un client, dans une rubrique précise. C’est une sorte de Wikipedia pour entreprises, selon Microsoft. Enfin, Viva Learning liste les formations disponibles pour les membres de la société. Il sert aussi à assurer le suivi de ces formations. Microsoft ne compte pas s’arrêter là et souhaite ajouter d’autres modules dans les...

> Lire la suite sur Futura