Viticulture : vers une évolution des droits de plantation ?

Stéphane Le Foll se félicite des recommandations émises par le Groupe qui s'est réuni à Bruxelles pour une réflexion sur les droits de plantation viticoles. Les recommandations formulées sont largement inspirées par la plate-forme adressée par la France et 13 autres pays producteurs à la fin du mois dernier.

Le groupe s'est prononcé pour la mise en place d'un régime d'autorisation des plantations de vigne qui permettra pour tous les types de vins (AOP, IGP et vins sans indication géographique) d'encadrer le potentiel viticole et d'éviter ainsi un accroissement incontrôlé des surfaces plantées en vigne dans l'Union européenne.

"Je me réjouis que la détermination de la France et de l'ensemble des professionnels et des pays producteurs ait permis de trouver une issue permettant au sein de chaque Etat membre la mise en place d'un véritable outil de régulation garant de la pérennité de la production viticole et de la qualité de l'offre européenne et française de vins" déclare Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt.