Marchés français ouverture 4 h 27 min
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 062,77
    +554,22 (+1,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 705,57
    +83,65 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    44 333,43
    -2 431,15 (-5,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,02
    -27,94 (-2,21 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

"Vite ma dose" : un moteur de recherche pour trouver un créneau de vaccination

·1 min de lecture

À l'initiative de Guillaume Rozier, fondateur de CovidTracker, cette plateforme permet de vous indiquer le premier rendez-vous disponible pour un vaccin près de chez vous.

C'est un site qui a pour but de faciliter la localisation des doses de vaccin anti-Covid-19 encore disponibles près de chez vous. Baptisé "Vite ma dose !", ce moteur de recherche, lancé le 1er avril par Guillaume Rozier, le fondateur de CovidTracker, vous promet un gain de temps. En pratique, c'est très simple : il suffit de sélectionner votre département. Les centres disposant encore de rendez-vous disponibles vous sont alors proposés. En cliquant, vous êtes ensuite redirigés vers la plateforme Doctolib pour finaliser la prise de rendez-vous.

Cet outil, qui se base sur les données fournies par le ministère de la Santé, mis à jour quotidiennement, permet d'éviter la recherche fastidieuse via Santé.fr. D'après BFMTV et LCI, le site pourrait prochainement étendre ce service aux autres plateformes sélectionnées par le gouvernement pour la prise de rendez-vous : KelDoc, Maiia et Clickdoc.

>> A lire aussi - Dans cette région, on peut se faire vacciner dès 30 ans

Cette initiative n'est pas la première du genre, l'application Covidliste permet quant à elle d'être alerté dès qu'une dose de vaccin est disponible près de chez vous. "Lorsqu'un patient rate un rendez-vous, le flacon déjà ouvert doit être consommé rapidement. Covidliste permet de faciliter l'accès à une liste de volontaires pour des centres de vaccination", est-il expliqué sur le site. Cette application gratuite, créée par Martin et Mathieu, associés avec les docteurs Jad Choucair et Antoine Roux de l’hôpital Foch, à Suresnes, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Polémique à Poitiers où la maire a décidé de retirer les subventions des aéroclubs
Royaume-Uni : sept personnes sont décédées de thrombose après avoir reçu le vaccin AstraZeneca
“Si l’euro disparaissait, l'Europe et le monde s'engageraient dans un trou noir !”
En quatre mois, la recherche de psychologues et psychiatres a bondi sur Doctolib
Deux restaurants de Saint-Étienne surpris en pleine infraction aux règles sanitaires