Publicité
Marchés français ouverture 4 h
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0894
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    18 111,96
    -181,42 (-0,99 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 499,74
    +2 991,80 (+5,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 298,43
    +99,86 (+8,33 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     

Vitamine D : quels sont ses bienfaits et comment faire le plein dès novembre ?

iStock/batuhan toker

Pour fonctionner correctement, notre organisme a besoin de nombreux nutriments, notamment de vitamine D. Cette dernière renforce le système immunitaire, et facilite l'absorption du calcium au niveau intestinal et ensuite sa fixation sur l'os. La vitamine D est fabriquée naturellement par l'organisme sous l'effet des rayonnements UVB du soleil, mais son rôle est jugé tellement important qu’une supplémentation des enfants et des personnes atteintes d’ostéoporose est désormais recommandée. En plus des rayons du soleil, la vitamine D peut provenir d'aliments d'origine végétale ou animale. Quand on sait que 73 %* des adultes n’atteignent pas le taux adéquat de 30 ng/ml, la question d’une supplémentation plus générale de la population se pose. Tour d’horizon des principaux atouts de cette vitamine.

Comment ? "Impliquée dans la maturation du système nerveux chez l’enfant, la vitamine D pourrait ensuite, à l’âge adulte, jouer un rôle protecteur du cerveau, en influant sur l’équilibre neuronal, les cellules immunitaires, la lutte contre l’inflammation", explique le Dr Philippe Amouyel, directeur de la Fondation Alzheimer. Après avoir suivi près de 700 participants pendant 12 ans, une étude publiée dans Alzheimer Dement en 2017 conclut en effet qu’un déficit en vitamine D est associé à un risque plus élevé de démence.

Faut-il se supplémenter ? "C’est conseillé chez les personnes âgées qui sortent peu et dont l’alimentation est peu diversifiée", indique le spécialiste. Il n’existe pas de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite