Marchés français ouverture 2 h 50 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 477,43
    +69,26 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,2092
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 587,74
    +491,88 (+1,69 %)
     
  • BTC-EUR

    40 661,73
    -270,38 (-0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    986,74
    +0,09 (+0,01 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

VisitArgentina: Chamamé, tango et filet de porteño: le patrimoine culturel exceptionnel de l'UNESCO

·2 min de lecture

Le pays dispose de manifestations artistiques, culturelles et traditionnelles qui traversent les frontières et qui sont reconnues au niveau mondial, comme le tango ou le filete porteño. Un mélange de cultures et d’expressions inscrites au patrimoine immatériel de l’humanité, auquel s’est récemment ajouté le « Chamamé », une danse traditionnelle originaire du littoral argentin

Le Chamamé, genre musical et danse typique des provinces de Misiones, Corrientes et Entre Ríos, est le dernier de la liste des expressions culturelles inscrites au patrimoine immatériel de l’UNESCO en Argentine. Une reconnaissance qui représente une véritable fenêtre ouverte sur le monde pour ce type d’expression qui constitue un véritable hymne aux valeurs essentielles, l’amour de la terre, de la faune et de la flore.

Les danseurs de Chamamé s’enlacent et dansent au son d’une mélodie accompagnée d’instruments comme le violon, la vihuela, la guitare, l’harmonica ou la contrebasse. Une danse accompagnée du traditionnel « sapukay », un cri accompagné de gestes et mouvements du corps pour transmettre des sentiments et des émotions comme la joie, la tristesse, la douleur ou la bravoure.

Ce genre folklorique argentin tire son origine des prières religieuses interprétées en guarani par les habitants des régions rurales. Cependant, aujourd'hui, les paroles et la poésie du Chamamé sont transmises en dialecte « yopará », qui combine l’espagnol et le guarani.

Le filete porteño est un autre joyau du patrimoine culturel immatériel du pays. Il s’agit d’une technique de peinture traditionnelle typique de Buenos Aires qui combine des couleurs vives avec des styles typographiques spécifiques et qui a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2015. Cette technique est très utilisée pour créer des tableaux, des affiches ou des signalisations et peut être admirée dans des boutiques, dans des entrepôts, sur des autobus urbains, et de plus en plus dans les foyers.

Et comment ne pas parler du célèbre tango, inscrit au patrimoine immatériel de l’UNESCO, Il s’agit de l’expression la plus profonde et vibrante de l’Argentine, datant du début du XXe siècle. Il tire ses origines d’un fort enracinement culturel et d'une histoire sociale étroitement liée au mélange d'immigrants européens descendants d’esclaves créoles. Le tango, bien qu'il soit dansé partout en Argentine, est né dans la ville de Buenos Aires.

www.argentina.travel

http://visitargentina.site/en/

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210211005067/fr/

Contacts

Carmela Noriega
Plus d'informations, matériel graphique et interviews :
+34915757121
cnoriega@cciba.net