La bourse ferme dans 18 min
  • CAC 40

    6 625,03
    +24,37 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 140,10
    +13,40 (+0,32 %)
     
  • Dow Jones

    34 304,42
    -175,18 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 866,90
    -12,70 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    33 447,54
    +3 562,08 (+11,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 007,16
    +38,32 (+3,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,55
    +0,64 (+0,90 %)
     
  • DAX

    15 715,44
    +22,17 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 167,91
    +33,85 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    14 099,56
    +30,14 (+0,21 %)
     
  • S&P 500

    4 239,32
    -8,12 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    +0,0000 (+0,00 %)
     

Dans le viseur des autorités chinoises, Jack Ma va démissionner de son école de commerce

·1 min de lecture

Jack Ma va démissionner de la présidence de l'école de commerce qu’il a créée, rapporte lundi 24 mai le Financial Times, alors que son groupe Alibaba, géant du commerce en ligne, est dans le viseur des autorités chinoises. L'extravagant multi-milliardaire se fait très discret depuis qu'Alibaba a été visé par une enquête pour des soupçons de pratiques monopolistiques, dans un contexte de reprise en mains de la part de Pékin.

Le journal britannique, citant plusieurs sources, affirme que l'Université Hupan, visant à former l'élite des hommes d'affaires chinois, a changé de nom et restructuré son cursus scolaire. L'ancien professeur d'anglais ne devrait pas avoir de responsabilités dans la nouvelle organisation de l'école, fondée en 2015 dans sa ville de Hangzhou (est), siège d' Alibaba, d'après le quotidien économique.

>> A lire aussi - Jack Ma, le fondateur d'Alibaba, réapparaît dans une vidéo

Le géant de l'internet est dans le viseur des autorités depuis les critiques émises par Jack Ma, en octobre dernier, à l'encontre des autorités de régulation. Entreprise incontournable du numérique en Chine et longtemps montrée en exemple pour sa réussite, Alibaba s'est vu infliger le mois dernier une amende de 2,3 milliards d'euros pour abus de position dominante -- un montant qui représente 4% de son chiffre d'affaires de 2019.

>> A lire aussi - Alibaba et Jack Ma, son génial fondateur, sous pression à Pékin

Vingt ans après avoir fondé le groupe emblématique du commerce en ligne en Chine, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Variant indien : des données rassurantes pour les vaccins de Pfizer et AstraZeneca
États-Unis : le vaccin, un atout drague ? Les applications de rencontres y croient
Taux d’intérêt : “tout obstacle au programme de rachat d’actifs de la BCE a été écarté par la cour de Karlsruhe !”
Une nouvelle compagnie aérienne victime de hackers : des millions de passagers touchés
Netflix pourrait se lancer dans une nouvelle activité très lucrative