La bourse est fermée

Visa casse sa tirelire et débourse 5 milliards de dollars pour s'offrir la fintech Plaid

1 / 2

Visa casse sa tirelire et débourse 5 milliards de dollars pour s'offrir la fintech Plaid

Visa casse sa tirelire. Lundi 13 janvier, le mastodonte américain a annoncé dans un communiqué s'être emparé de Plaid pour 5,3 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros). Une fintech américaine qui a conçu une plateforme qui vise à faciliter la connexion sécurisée des banques aux applications des consommateurs.

Si Visa a décidé de débourser autant pour mener à bien cette opération (quasiment le double de la valorisation de Plaid lors de son dernier tour de table en 2018, qui valorisait alors l'entreprise 2,65 milliards de dollars, soit 2,38 milliards d'euros), c'est bien parce cette dernière affiche une croissance que quantité d'entreprises pourraient lui envier, avec des revenus qui augmentent de 100% par an, détaille Visa.

Visa ne veut pas passer à côté de ce marché. "La connectivité entre les institutions financières et les développeurs est devenue de plus en plus importante pour faciliter la capacité des consommateurs à utiliser les applications fintech. 75% des consommateurs connectés à internet dans le monde ont utilisé une application fintech pour initier un mouvement d'argent en 2019 contre 18% en 2015", assure Visa sur son site, invoquant une étude EY qui mesure l'adoption des technologies financières.

"Epicentre des technologies financières"

En outre, il s'agit d'un moyen pour Visa de se doter d'"activités complémentaires" et de s'ouvrir à "de nouvelles opportunités de marché (…) aux États-Unis et à...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi