La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 456,08
    -1 626,43 (-5,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

La virilité coûte 95,2 milliards par an à la société française, selon Lucile Peytavin

·2 min de lecture

INTERVIEW - La chercheuse Lucile Peytavin a calculé "le coût de la virilité" pour la justice et l'Etat. Elle explique sa méthode de calcul dans un ouvrage paru en mars dernier. Qu'est-ce que cela révèle sur notre société ? Et comment faire des économies ?

La Lucile Peytavin a calculé le "coût de la virilité" pour la justice, l'Etat et la société française, estimé à 95,2 milliards par an. Un calcul étonnant qui incite à l'action publique, explique-t-elle à Challenges.

Challenges - D’où vous est venue cette idée ?

Lucile Peytavin - J’écrivais ma thèse d’histoire sur les femmes dans l’artisanat et le commerce. Je suis tombée sur des statistiques étonnantes : 96% de la population carcérale est composée d’hommes, ils sont responsables de la grande majorité des violences infligées dans la société. Je me suis demandée pourquoi on n’en parlait pas…

Comment définissez-vous cette "virilité" si coûteuse ?

Ca vient du Sanskrit "vira" qui définit le héros, les attributs de force et de puissance, c’est ce qui définit un vrai "homme" au sens social. Cela repose notamment sur des comportements asociaux, des démonstrations de force. La "masculinité toxique" découle de cette virilité. Il est important que l’on comprenne que les hommes n’ont pas ces comportements par nature, c’est une construction sociale, en majeure partie issue de l’éducation. C’est pourquoi, dans la première partie, je démonte différents mythes sur la virilité : l’époque des cavernes, , l’influence de la testostérone qui a été déboutée par les neurobiologistes, les travaux d’anthropologues qui montrent des hommes doux et sensibles dans d’autres sociétés… Les jouets, jeux et films en véhiculant des valeurs d’agressivité, de domination et de compétition.

Comment en est-on arrivé à cette invisibilisation ?

Le résultat est que les hommes représentent 83% des 2 millions d’infractions pénales traitées chaque année par les parquets, 86% des mis en cause pour meurtre, 99% des auteurs de viols, 95% des mis en cause pour vols violents avec arme. Et même 92% des élèves sanctionnés pour atteinte aux biens et aux personnes au collège, cela commence tôt !

Deux mécanismes invisibilisent ces résultats : on considère comme normal et le masculin représente la norme. Les pouvoirs[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi