Marchés français ouverture 6 h 28 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 530,68
    -274,17 (-0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1650
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 383,93
    -673,37 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Frais bancaires : les virements à l'international, une opération souvent (très) onéreuse

·1 min de lecture

Selon Wise, un intermédiaire spécialiste des transferts internationaux d’argent récemment introduit en Boyrse, les Français devraient encore payer cette année 784 millions d’euros de frais, rien qu’au titre de leurs virements bancaires vers un pays n’appartenant pas à l’espace unique de paiement européen (dit zone Sepa, et composé des 27 membres de l’Union européenne, auxquels s’ajoutent le Royaume-Uni, la Norvège ou la Suisse), le plus souvent libellés en devise étrangère. Et sur la dernière décennie (entre 2010 et 2020), le total atteint le montant colossal de 11,2 milliards d'euros.

Il faut dire que le coût moyen d'un transfert d'argent s'élève en moyenne à 6%, soit le double de l'objectif fixé par les Nations Unies d'ici 2030. Or, depuis 2015, la France ne diminue ce montant que de 0,23 point de pourcentage par an. "A ce rythme, il est très peu probable que le pays atteigne les 3% en 2030" regrette Wise. Un coût qui grève bien évidemment le budget des familles, alors même qu’il s’agit parfois d’aider un enfant parti étudier à l’étranger ou de dépanner un proche en voyage. Près de 400 millions auraient ainsi pu être économisés en 2021 si la France avait déjà atteint l'objectif de l'ONU.

>> Notre service - Économisez jusqu’à 300 euros par an en testant notre comparateur de tarifs bancaires

Comme le montre notre tableau réalisé avec notre partenaire Panorabanques, certains établissements prélèvent un forfait à chaque virement, comme le Crédit mutuel Ile-de- France et la Société (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette Sofica veut limiter le risque de la défiscalisation dans le cinéma grâce à Mediawan
Attention à ce faux site qui prétend vendre des vélos et trottinettes à prix cassés
Il gagne le pactole au casino… avant d’écoper d’une amende colossale
Êtes-vous riche ou pauvre ? Comparez votre niveau de vie à celui des Français
Gaz, électricité… les propositions des candidats à la présidentielle pour défendre votre pouvoir d’achat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles