Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 106,28
    -304,93 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 701,81
    +204,99 (+1,17 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,0719
    -0,0017 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 764,86
    +2 026,70 (+3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 284,96
    +35,84 (+2,87 %)
     
  • S&P 500

    5 466,11
    +18,24 (+0,33 %)
     

Violences urbaines : les valeurs de l’armée peuvent-elles «sauver les gamins» ?

SOPA Images/GettyImages

Devant 500 maires à la Sorbonne, Elisabeth Borne a annoncé jeudi un plan de mesures contre les violences urbaines, quatre mois après les émeutes survenues après la mort de Nahel. Parmi ces mesures, elle a évoqué l’idée d’un encadrement par des militaires de mineurs qui auraient pris part aux émeutes «dans certains cas» pour «transmettre des valeurs de discipline et de dépassement de soi».

La Première ministre n’a rien inventé. Entre 1986 et 2004, 6 000 jeunes délinquants sont passés dans les mains de l’armée, dans le cadre des JET, «Jeunes en équipes de travail», qui ont disparu en 2004 faute de résultats. Ségolène Royal avait remis le sujet sur la table en 2007, suivie de Nicolas Sarkozy quelques mois avant la présidentielle de 2012. Mais son projet de service civique pour les mineurs récidivistes a été avorté lorsque la gauche est arrivée au pouvoir avec l’élection de François Hollande à la présidence.

Emmanuel Macron a lui aussi fait mention d’un tel dispositif lors du débat de l’entre-deux-tours en 2022. Comme si, à chaque crise de politique intérieure, l’armée était la solution évidente, la réponse à n’importe quel désarroi du politicien en campagne. Et une certaine idée que l’ordre et la discipline militaire pouvaient à elles seules «mater» les plus récalcitrants.

Certes, chaque déclaration de ce genre produit son petit effet médiatique. Mais concrètement, la méthode a-t-elle déjà fait ses preuves ? Le bilan des JET, «Jeunes en équipes de travail», une initiative du même (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre Israël-Hamas : l'armée israélienne va «étendre ses opérations terrestres ce soir» à Gaza
Guerre Israël-Hamas : l'armée israélienne va «étendre ses opérations terrestres ce soir» à Gaza
Récession et dette publique : «La France va subir de plein fouet la fin de l’ère des taux bas»
Récession et dette publique : «La France va subir de plein fouet la fin de l’ère des taux bas»
Transat Jacques Vabre : quelle sera la prime de victoire pour l'édition 2023 ?