Publicité
La bourse ferme dans 7 h 19 min
  • CAC 40

    8 107,12
    -34,34 (-0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 036,01
    -10,98 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    2 420,70
    -5,20 (-0,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 296,60
    -1 111,20 (-1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,63
    -56,79 (-3,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,59
    -1,07 (-1,36 %)
     
  • DAX

    18 691,83
    -34,93 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    8 380,97
    -35,48 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 181,90
    -38,72 (-0,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,2742
    +0,0030 (+0,24 %)
     

Violences sexuelles faites aux enfants : le gouvernement lance une campagne de sensibilisation

©KatarzynaBialasiewicz/Istock

Pour la première fois depuis 20 ans, le gouvernement lance ce mardi 12 septembre une campagne sur l'inceste. Chaque année, en France, 160 000 enfants subissent des violences sexuelles.

Le gouvernement lance ce mardi 12 septembre une campagne sur l'inceste, une première en France, et les violences sexuelles que subissent 160 000 enfants chaque année, tandis que la télévision diffuse un documentaire et un film de fiction sur ce sujet longtemps tabou.

La campagne « parle des chiffres - un enfant agressé sexuellement toutes les trois minutes - et met en valeur le traumatisme : ce sont des gestes qui détruisent les enfants », déclare la secrétaire d'État à l'Enfance Charlotte Caubel.

Lire aussi >> Inceste : 6 chiffres à connaître pour comprendre l’ampleur du fléau

PUBLICITÉ

« C'est la première fois qu'un gouvernement utilise le mot "inceste" dans une campagne, la première fois qu'il parle de ces violences sexuelles au sein de la famille », dit-elle.

Une campagne « courageuse »

Cette opération nationale, qui commence ce mardi sur les réseaux sociaux et médias avant de s'afficher dans les lieux publics et les salles de cinéma, était une préconisation de la Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), associée à sa conception. La dernière campagne gouvernementale sur la pédocriminalité remonte à 2002 et n'évoquait pas l'inceste.

Lire aussi >>   Iris Brey : « L’inceste est le socle des dominations patriarcales »

« Une campagne courageuse, qui ne cherche pas à minimiser la réalité et la peur, la souffrance d’un enfant », commente le juge Edouard Durand, coprésident de la Ciivise,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi