Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    36 083,60
    +29,17 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    14 330,27
    +183,56 (+1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    32 858,31
    -587,59 (-1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    +0,0028 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    16 345,89
    -117,37 (-0,71 %)
     
  • Bitcoin EUR

    40 407,23
    -433,24 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    897,54
    +4,82 (+0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 582,77
    +33,43 (+0,73 %)
     

Violences physiques et traitements dégradants à l'encontre de migrants arrivant en Grèce

Battus, fouillés, mis à nu et renvoyés de force en mer : voilà comment les demandeurs d'asile sont accueillis à leur arrivée sur les îles grecques de la mer Égée selon les témoignages de 56 personnes recueillies par l'ONG internationale Médecins sans frontières.

Les réfugiés, les migrants et les demandeurs d'asile racontent avoir été interceptés par des individus en uniforme ou des hommes masqués non identifiés et soumis à des traitements dégradants et violents : poignets ou chevilles attachés avec des brides en plastique, coups reçus avec des matraques et des bâtons, insultes, fouilles corporelles devant des inconnus et détention pendant des heures ou des jours.

Le rapport compile les informations recueillies par les équipes médicales de MSF à Lesbos et Samos d'août 2021 à juillet 2023.

Certaines personnes ont rapporté que leurs biens avaient été confisqués, notamment leurs téléphones portables, leur argent et leurs médicaments, avant d'être forcés à monter sur des bateaux, emmenés en mer, transférés sur des radeaux de sauvetage puis laissé à la dérive.