Marchés français ouverture 1 h 6 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 794,97
    -254,50 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0511
    -0,0014 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    22 006,63
    -412,34 (-1,84 %)
     
  • BTC-EUR

    19 141,30
    -767,56 (-3,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,56
    -14,50 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Violences conjugales : elle glisse un SOS à la pharmacienne, qui appelle la police

Une femme enceinte, accompagnée de son conjoint, s'est présentée mardi dans une officine près de Strasbourg: elle est parvenue à remettre un petit mot à la pharmacienne où était écrit "SOS", permettant d'alerter la police et d'arrêter son mari, soupçonné de violences conjugales.

La jeune femme de 36 ans est entrée dans une pharmacie d'Illkirch-Graffenstaden, dans la banlieue de Strasbourg, mardi vers 17H00, a précisé mercredi la police. Elle a alors présenté une ordonnance en parvenant à glisser un petit morceau de papier où était juste écrit "SOS".

"Nous avons fais passer la femme à l'arrière de la boutique en inventant une prise de mesure. Elle a fondu en larmes, elle tremble, elle est stressée. Elle nous dit qu'elle est enceinte et que son compagnon est violent, qu'il a tout cassé chez elle", explique la gérante de la pharmacie sur Europe 1.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

L'homme a été placé en garde à vue

"La pharmacienne a alors rapidement pris conscience de la situation et a tout mis en œuvre pour provoquer l'intervention de la police nationale. Rapidement sur place, les policiers ont procédé à l'interpellation du compagnon qui a été placé en garde à vue", a ajouté la Direction départementale de la sécurité publique dans un communiqué.

"La victime a exposé aux policiers les violences verbales et les menaces de mort dont elle a été victime et pour lesquelles elle n'a pour l'heure jamais osé déposer plainte. Elle a également évoqué le contexte ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles