Marchés français ouverture 1 h 16 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,21 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,14 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 869,06
    -229,14 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    0,0000 (-0,0000 %)
     
  • HANG SENG

    25 605,71
    -22,99 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    50 937,81
    -1 976,46 (-3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,76
    -54,57 (-3,70 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

Comment Vinted est devenu un modèle d'e-commerce circulaire

·2 min de lecture

Avec ses grands espaces colorés, ses petites salles de réunion cosy et ses coins de détente chaleureux, hamac compris, le siège de Vinted a tout d’une start-up plus vraie que nature. Cet immeuble industriel, posé au nord de Vilnius, la capitale de la Lituanie, abrita pendant longtemps une usine de moteurs d’avion, au temps où le petit pays balte faisait partie du bloc soviétique. Thomas Plantenga, qui a pris la direction de l’appli de vente de vêtements de seconde main en mai 2016, adore ce clin d’œil de l’histoire – « via la technologie, nous nous inscrivons aussi dans cette lignée industrielle », sourit-il.

Parfaitement assorti au décor avec son allure décontractée, ce trentenaire a pourtant redressé d’une manière spectaculaire une entreprise, créée en 2008, mais qui fut rapidement dépassée par son succès. Devenu un vrai phénomène commercial, en particulier dans notre pays, où Vinted compte 10 millions de membres (sur les 23 qu’elle revendique en Europe), le site est reparti dans une course à la croissance. Pour son PDG, il est pour l'heure plus urgent d’investir dans le marketing ou la sécurisation des transactions et de faire monter les volumes que de viser la rentabilité.

En 2016, les investisseurs de Vinted sont allés vous chercher comme l’homme providentiel pour sauver l’entreprise. Qu’aviez-vous de plus que les fondateurs ?

Quand Milda et Jutsas ont créé Vinted, ils souhaitaient simplement revendre des habits qu’ils ne voulaient pas emporter dans un déménagement. Au départ, ils en ont vendus à leurs amis, puis aux amis d’amis, et quand ils ont vu l’ampleur que ça prenait, ils se sont dit qu’il faillait monter un site autour de ça, ce qui est ensuite devenu une entreprise. Mais ce n’était pas leur intention à l’origine. Ils ont commencé à lever des fonds, ont grandi très vite et sont passés à un modèle payant. C’est là que les difficultés ont commencé, en plus du fait qu’ils ont voulu s’implanter trop tôt, sans doute, à l’international, en particulier aux Etats-Unis.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La commercialisation du nouveau Tesla Roadster encore repoussée
Tesla : Elon Musk rouvre son usine et défie les autorités
Votre CDD plus facilement renouvelé ? Une prime pour les jeunes…Le flash éco du jour
La nouvelle attestation pour se déplacer à plus de 100 km est enfin disponible
Essonne : des jeunes affirment avoir reçu des centaines d'amendes sans contrôle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles