La bourse ferme dans 3 h
  • CAC 40

    6 622,31
    -8,84 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 115,19
    -7,24 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1960
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 784,70
    +8,00 (+0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    27 936,76
    -710,34 (-2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    799,58
    +12,96 (+1,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -0,07 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 570,30
    -18,93 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 130,42
    +20,45 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3897
    -0,0024 (-0,17 %)
     

Vinted assigné en justice pour des frais indûment facturés

·1 min de lecture

L'UFC-Que Choisir s'attaque au géant Vinted. L'association de consommateurs a lancé, mardi 18 mai, une action de groupe contre le champion de la vente en ligne de vêtements de seconde main, l'accusant de "pratique commerciale trompeuse" en raison d'une commission "soi-disant optionnelle" facturée lors de chaque transaction. "Vinted facture sur chaque transaction, sous l'appellation tendancieuse de 'Protection acheteurs', une commission soi-disant optionnelle et dont le montant n'apparaît qu'au moment de payer", ce que l'UFC-Que Choisir dit considérer "comme une pratique commerciale trompeuse".

"Cette commission est présentée par Vinted comme optionnelle mais elle est en réalité obligatoire", regrette l'association dans un communiqué, car "aucune fonctionnalité ne permet de la refuser, de la désactiver ou de la supprimer". L'UFC-Que Choisir a annoncé avoir assigné l'entreprise d'origine lituanienne, qui revendique "plus de 45 millions de membres dans le monde" et est présente sur 13 marchés, dont la France, l'Allemagne, l'Italie, le Royaume-Uni et les États-Unis, devant le Tribunal Judiciaire de Paris.

Objectif : "faire sanctionner ces pratiques illicites" et permettre aux consommateurs d'être remboursés "des sommes indûment facturées par Vinted". Pour l'association, "des millions de personnes sont concernées" et "les sommes générées par la facturation indue de cette commission sont colossales". Vinted, qui compte 700 salariés et a son siège à Vilnius, en Lituanie, a annoncé le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

120 euros pour aller de Gare de Lyon à Gare du Nord : le fléau des faux taxis
Mere, le “Lidl russe”, débarque en France
Elle dénonce le passage en location-gérance d’un Carrefour : une salariée menacée de licenciement
Paiements en ligne : les nouvelles normes de sécurité entrent en vigueur ce samedi
Vos enfants doivent-ils faire un test PCR avant de partir en vacances ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles