Vinci : L’année 2013 s’annonce difficile, restez à l’écart

Le géant du BTP et des concessions a dégagé un résultat net de 1,92 milliard d’euros en 2012, en hausse de 0,7%, pour un chiffre d’affaires de 38,6 milliards, en progression de 4,5%. La marge opérationelle (9,5%) comme la marge nette (5%) ont reculé de 0,2 point l’année dernière. Des chiffres globalement proches de nos attentes.

En revanche, en raison d’un contexte économique difficile, Vinci a indiqué que les perspectives d’évolution du trafic des concessions étaient encore incertaines et qu’un ralentissement des commandes ne pouvait être exclu en 2013, dans la mesure où le groupe comptait privilégier les marges sur les volumes.

Pour conclure son communiqué, la direction a annoncé tabler sur une stabilisation de l’activité cette année, sans toutefois prendre en compte l’aquisition de l’opérateur aéroportuaire portugais ANA.

Les perspectives du groupe sont décevantes. En outre, comme nous l'anticipions il y a 3 mois, le carnet de commandes est moins bien orienté, en hausse de 2,3% sur 12 mois, à 31,3 milliards d'euros. Restez à l'écart de la valeur.

Retrouvez cet article sur capital.fr