Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 898,14
    +63,28 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    17 873,92
    +11,69 (+0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0720
    -0,0028 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 484,41
    -107,79 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,28
    -33,38 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    5 493,24
    +6,21 (+0,11 %)
     

Vinci et Eiffage remportent un gros contrat pour le marché de l'eau d'Île-de-France

Fabrice Dimier/Bloomberg/Getty Images

Les groupes de construction Eiffage et Vinci ont remporté le contrat de conception-construction de génie civil des trois principales usines d'eau potable du Syndicat des Eaux d'Île-de-France (hors Paris), «pour un montant de plus de 400 millions d'euros», ont annoncé les deux groupes lundi 3 avril. Le groupement composé d'Eiffage Génie Civil (mandataire) et de Chantiers modernes construction, filiale de Vinci, a été retenu par le géant de l'eau et des déchets Veolia, dans le cadre de la concession pour la gestion du service public de l'eau potable en Île-de-France, qui approvisionne plus de quatre millions de personnes.

Le Sedif a fait le choix d'équiper ses trois principales usines de production d'eau potable d'une technique de filtration par membrane dite d'osmose inverse basse pression (OIBP), qui vient s'ajouter aux étapes de traitement de l'eau existantes, afin de filtrer pratiquement tous les contaminants inorganiques et notamment la plupart des PFAS ou «polluants éternels».

Ce chantier, critiqué pour son coût — les travaux sont désormais évalués à plus d'un milliard d'euros hors taxes — et le caractère énergivore des solutions techniques retenues, répond à une crainte majeure de santé publique, compte tenu du caractère quasi-indestructible de ces polluants et de leurs effets sur la santé. Le montant de plus de 400 millions d'euros du chantier de génie civil est réparti «à parts égales» entre Eiffage Génie Civil et la filiale de Vinci. Outre la conception et la réalisation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

The Body Shop France : découvrez les noms des deux potentiels repreneurs
CAC 40 : la Bourse en net repli avant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis
Pétrole : le cours du baril de Brent décroche lourdement, l’Opep+ va ouvrir les vannes
Les European CEO Awards 2024 désignent le meilleur PDG du secteur de la fintech
Covid-19 : ces trois compagnies aériennes vont payer de lourdes amendes