La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 537,18
    +224,73 (+1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Vinci décroche un énorme contrat dans l'éolien offshore

PIXABAY

Énorme contrat pour Vinci. A travers sa filiale Cobra IS, le groupe français a décroché un nouveau contrat dans l'éolien offshore, pour un montant colossal de plus de 4 milliards d'euros, pour concevoir, construire et installer deux plateformes offshore de conversion d'énergie éolienne en mer du Nord, au large de l'Allemagne, a annoncé le groupe français de construction mardi. Ce contrat est similaire à un premier annoncé en juillet 2022, mais d'une ampleur nettement plus importante: ces deux plateformes seront d'une capacité totale de 4 GW et "pourront alimenter l'équivalent d'une ville de 4 millions d'habitants comme Berlin", précise Vinci.

Leur mise en service est prévue en 2029 et 2030 et elles "seront parmi les premières d'une telle capacité à être développées en Europe du Nord". "Elles permettront de convertir le courant alternatif produit par plusieurs parcs éoliens en courant continu haute tension (...), qui sera reconverti en courant alternatif sur des stations terrestres, situées à 400 km environ", précise Vinci. La réalisation de ces stations terrestres est également incluse dans le contrat. Le client est l'allemand Amprion Offshore, l'un des quatre gestionnaires du réseau de transport d'électricité en Allemagne.

Ce contrat est plus précisément attribué à un groupement composé d'une filiale de Vinci (Dragados Offshore, filiale de Cobra IS achetée par Vinci en décembre 2021) et de l'allemand Siemens Energy. La construction de ces plateformes, prévue à Cadix (Espagne), (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vivendi : Canal+ prêt à investir massivement dans le cinéma français
CAC 40 : la Bourse parie sur un ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis, la Chine en soutien
Prix de la baguette : un boulanger perd contre Leclerc
La ponctualité baisse dans le métro, voici les lignes les plus problématiques
Lidl ouvre son plus grand magasin parisien, à un endroit stratégique