Publicité
Marchés français ouverture 1 h 41 min
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    40 089,99
    +179,17 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    16 555,50
    -33,94 (-0,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 635,59
    +1 593,12 (+2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     

Vincent Lagaf’ : ses révélations sur le terrible accident qui aurait pu lui être fatal

RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Dans une interview fleuve accordée à TV magazine, l'ancien animateur du Bigdil, Vincent Lagaf', s'est confié sur son rapport au risque. Il est aussi revenu sur le terrible accident qui aurait pu lui couter la vie en 2007.

Plus de peur que de mal, mais tout de même. Toujours en pleine promotion de son livre intitulé Je m'appelais Franck (Éditions XO), l'animateur Vincent Lagaf' a répondu sans concessions aux questions de TV magazine. Il a notamment fait des révélations sur son terrible accident de jet ski survenu en 2007. "J'ai eu le bras pulvérisé et le poumon perforé par une cote. Cette même cote s'est appuyée sur une artère coronaire à la sortie du cœur et quelques années plus tard, un cardiologue, que j'avais consulté pour participer à L’Aventure Robinson pour TF1, a découvert que je risquais un accident cardiovasculaire. Accident que j'ai eu sur sa table d'opération alors qu'il allait me poser des stents. Là aussi, j'ai une bonne étoile", a expliqué celui qui s'est fait tatouer "No risk, no fun" sur le bras. Même si l'ancien présentateur du Bigdil continue de prendre des risques, il a concédé que cet événement avait quand même calmé ses ardeurs : "Je me suis fait très, très peur mais d'un autre côté, j'ai compris qu'on n'a rien sans rien."

L'homme âgé de 63 ans a assuré avoir levé le pied ces dernières années. "Si, j'ai calmé le jeu. J'ai bien tiré sur ma bonne étoile et j'ai trop peur de faire de la peine à beaucoup de personnes en disparaissant." Et pour cause : "La mort elle-même ne me fait pas peur mais j'ai très peur de m'abîmer physiquement, de devenir grabataire, d'être sous-assistance, incontinent. Tout ça ce sont des choses que j'exècre et que je ne veux pas vivre. Maintenant, mourir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Vincent Lagaf' explique pourquoi il refuse de retravailler avec Cyril Hanouna et C8