Marchés français ouverture 11 min

Ces villes (parfois surprenantes) qui abritent les plus riches propriétaires immobiliers

Cet automne, le think tank France Stratégie, institut dépendant de Matignon, avait brossé un premier portrait des contribuables assujettis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) depuis son instauration au 1er janvier 2018. Un portrait que vient de compléter Bercy en ce début d’année en publiant le classement des villes de plus 20.000 habitants ayant plus de 50 redevables à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour l’année 2018. Un document inédit qui, en dehors de la localisation géographique des contribuables, précise le montant moyen de leur patrimoine détenu ainsi que la facture moyenne réglée à l’administration.

Promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, la transformation de l’impôt sur la fortune (ISF) - véritable totem de la vie politique française depuis 40 ans - en impôt sur la fortune immobilière (IFI) s’est produite en début de quinquennat au 1er janvier 2018. Un choix réfléchi et assumé par le gouvernement d’Edouard Philippe qui souhaitait, en modifiant l’assiette cet impôt symbolique, envoyer un signal pro-business aux investisseurs. Exit les valeurs mobilières (actions, obligations, une partie de l’assurance-vie) qui étaient soumises à l’ISF. Le gouvernement a fait un autre choix : taxer en priorité l’immobilier, une économie qualifiée “d’improductive” dans les rangs de la majorité. Selon les articles 964 à 983 du Code général des Impôts, l’IFI nouvellement créé s’applique “à la valeur nette des actifs immobiliers détenus par les personnes physiques d’un même foyer fiscal”. Une valeur qui doit être supérieure à 1,3 million d’euros net taxable (une fois les charges déduites, ndlr) au 1er janvier de l’année d’imposition.

Le rétrécissement de l’assiette de l’impôt a eu logiquement pour effet de sortir un certain nombre de contribuables, auparavant assujettis à l’ISF, des radars de l’IFI. De 360.000 redevables à l’ISF en 2017, le tamis de Bercy n’a “conservé” que 130.000 contribuables à l’IFI en 2018. De fait, la recette

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Etats-Unis vont aider le Brésil à intégrer le club des pays riches, selon Bolsonaro
Comment le luxe se protège des impayés
Crowdfunding immobilier : ces rendements exceptionnels servis par un placement en pleine explosion
Le gouvernement de la Russie démissionne, Vladimir Poutine veut changer la constitution
Commerce : Donald Trump infligera des taxes à la Chine si elle ne respecte pas l’accord