Marchés français ouverture 2 h 16 min
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,85 (-0,96 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,65 (-1,15 %)
     
  • Nikkei 225

    27 875,46
    +408,23 (+1,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,1352
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 752,43
    +624,58 (+2,59 %)
     
  • BTC-EUR

    36 889,76
    -170,97 (-0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    993,76
    -0,99 (-0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     

Villepinte : l’agresseur d’Éric Zemmour est encarté chez Les Républicains

·1 min de lecture
La direction des Républicains a confirmé à RTL que le jeune homme qui a agressé Éric Zemmour lors de son arrivée à Villepinte est encarté chez eux.
La direction des Républicains a confirmé à RTL que le jeune homme qui a agressé Éric Zemmour lors de son arrivée à Villepinte est encarté chez eux.

Que s?est-il passé, dimanche 5 décembre, lors du premier meeting d?Éric Zemmour à Villepinte (Seine-Saint-Denis) ? Alors qu?il avançait vers la tribune en traversant une foule chauffée à blanc, le néocandidat a été violemment saisi au cou par un jeune homme, immédiatement interpellé par le service d?ordre du candidat et placé en garde à vue par la police. En marge d?un meeting également perturbé par une action de SOS Racisme ayant entraîné une bagarre générale dans la foule, l?agresseur a un temps été suspecté d?appartenir à une mouvance d?extrême gauche. La réalité est en fait toute autre, comme le révèle RTL mardi 7 décembre. Valentin Abdelmajid, 27 ans, est en fait un adhérent des Républicains.

L?information a été confirmée par la direction du parti. Selon elle, Valentin Abdelmajid aurait pris sa carte il y a un mois, sans doute pour pouvoir voter lors du congrès des Républicains. Sur son compte Twitter, ajoute RTL, il aurait d?ailleurs affirmé avoir voté en faveur d?Éric Ciotti lors du second tour.

Une plainte déposée

Entrepreneur dans le tourisme et domicilié dans les Hauts-de-Seine, le quasi trentenaire est déjà connu des services de police pour douze faits de droit commun, précise Valeurs actuelles.

À LIRE AUSSIZemmour et Le Pen à l?assaut de l?électorat de Ciotti

Au lendemain du meeting, l?équipe du candidat de Reconquête a annoncé que celui-ci ressentait des douleurs au poignet et aux cervicales, pour lesquelles il s?est vu prescrire neuf jours d?inter [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles