Marchés français ouverture 2 h 25 min
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 311,96
    +96,44 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    26 125,96
    +338,75 (+1,31 %)
     
  • BTC-EUR

    54 811,17
    +601,21 (+1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 478,61
    +15,25 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     

La ville de Maisons-Laffitte achète son hippodrome

·2 min de lecture
Un jockey et son cheval à l'échauffement avant une course de galop sur l'hippodrome de Maisons-Laffitte dans les Yvelines, le 4 septembre 2019 (AFP/Thomas SAMSON)

L'hippodrome de Maisons-Laffitte dans les Yvelines, fermé en 2020 aux galopeurs, a été acheté par la ville pour 7,5 millions d'euros à la société France galop, a annoncé jeudi son maire Jacques Myard.

La décision d'acheter cet hippodrome créé en 1878 en bord de Seine, au prix de l’estimation des domaines, a été prise mercredi lors d'une séance du Conseil municipal de Maisons-Laffitte, à une très large majorité, de 28 voix sur 35, a précisé le maire LR dans un communiqué.

"Cette décision est à saluer, elle va permettre d’assurer la maîtrise foncière et de réaliser dans les tribunes les activités qui permettront la reprise des courses", estime-t-il, assurant qu'il n'y aurait "aucune incidence sur les finances de la Ville".

Le portage financier va être assuré par l’Etablissement public foncier de l’Ile-de-France (EPFIF). La Ville va demander à la Banque des Territoires de financer le désamiantage.

"Le désamiantage est une condition nécessaire pour ensuite lancer un appel à candidatures des investisseurs qui se montrent déjà très intéressés par le site", précise Jacques Myard. "La maîtrise foncière va permettre de maintenir le Golf et les carrières équestres Molière", se félicite-t-il.

Cet achat "est la première étape permettant la relance des courses à Maisons-Laffitte avec la Société des courses hippiques de Maisons-Laffitte", une nouvelle donne qui "a pu voir le jour grâce à un travail fécond avec France Galop et en particulier avec Olivier Delloye, directeur général, et son équipe", a-t-il relevé.

La société France Galop, société organisatrice des courses nationales de plat et d'obstacles, avait annoncé fin 2019 l'arrêt des activités de courses à l'hippodrome de Maisons-Laffitte, en raison de difficultés financières.

it/fmp/LyS

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles