La bourse ferme dans 3 h 46 min
  • CAC 40

    7 128,97
    -104,97 (-1,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 197,17
    -60,81 (-1,43 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0785
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 885,60
    +9,00 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    21 241,42
    -577,74 (-2,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,15
    -10,71 (-1,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,80
    +0,41 (+0,56 %)
     
  • DAX

    15 317,60
    -158,83 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 838,64
    -63,16 (-0,80 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,2075
    +0,0019 (+0,15 %)
     

Dans cette ville, un bus autonome sans conducteur est expérimenté

Flickr

Le nouveau véhicule ne ressemble pas à un bus ordinaire: il est entièrement symétrique, avec des bords arrondis et de grandes fenêtres qui le font ressembler davantage à un jouet qu'à un moyen de transport dernier cri. Il est expérimenté à Séoul en Corée du Sud, qui a annoncé vendredi 25 novembre avoir lancé une première ligne de bus sans conducteur. Ces bus particuliers ont un design intentionnel, selon Jeong Seong-gyun, responsable de la conduite autonome chez 42 Dot, la start-up - désormais propriété de la société sud-coréenne Hyundai - qui a créé la technologie de conduite autonome présente ici. "C'est l'avenir", assure-t-il à l'AFP, ajoutant qu'en conséquence, il fallait "un nouveau type de design remarquable".

Le bus ressemble un peu "à un Lego" car il a été fabriqué à partir de pièces composites afin de réduire les coûts et de le rendre facile à reproduire, explique-t-il. "Nous voulons favoriser l'ère de la conduite autonome", met-il en avant, tout en notant que l'objectif de l'entreprise était de rendre la technologie peu coûteuse, plus sûre et facilement transférable à de nombreux types de véhicules différents, comme les camions de livraison. Pour l'instant placé sous l'étroite vigilance d'un conducteur, le nouveau bus se conduira tout seul sur un nouvel itinéraire, un petit circuit de 3,4 kilomètres autour du centre-ville de la capitale de Corée du Sud, d'une durée d'environ 20 minutes. Les gens peuvent monter à bord à l'un des deux arrêts désignés après avoir réservé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renault compte sur un projet de géothermie profonde pour approvisionner en énergie une de ses usines
Carburants : le diesel est-il condamné à être plus cher que l'essence ?
Voies réservées au covoiturage : où en est le déploiement des radars ?
Rappel massif de Tesla pour un problème de feux arrière
Dans cette ville, des "dégonfleurs de pneus" se sont attaqués à 90 SUV