La bourse ferme dans 4 h 29 min
  • CAC 40

    6 202,02
    +36,91 (+0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 969,31
    +28,85 (+0,73 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2012
    -0,0029 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 781,30
    +2,90 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    45 760,61
    -280,33 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 253,06
    +18,64 (+1,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,01
    -0,66 (-1,05 %)
     
  • DAX

    15 161,84
    +32,33 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 883,69
    +23,82 (+0,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3934
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Dans cette ville, les automobilistes ne reçoivent plus aucun PV depuis deux mois

·1 min de lecture

Alors que les horodateurs fonctionnent, le système de verbalisation de la police municipale d'Angers est en panne depuis la mi-janvier.

Depuis deux mois et la cyberattaque dont a été victime la ville d'Angers, le système de verbalisation de la police municipale est hors service, rapporte Ouest-France. Conséquence : aucun PV n'a pu être dressé, alors que les horodateurs fonctionnent. "Il est en rade, donc impossible de verbaliser", confirme un agent municipal au quotidien régional. Ainsi, depuis le 16 janvier dernier, les automobilistes qui ont malencontreusement oublié de payer leur stationnement n'ont pas été verbalisés. "Je comprends mieux pourquoi il m’est arrivé de ne pas avoir de petit papier sur mon pare-brise. J’ai perdu quelques dizaines d’euros du coup", déplore un entrepreneur angevin.

Chez d'autres riverains, c'est l'agacement qui l'emporte. "La ville d’Angers aurait pu nous le dire. Parce que finalement, en sachant très bien qu’elle ne pouvait plus faire la police, elle a laissé les gens mettre de l’argent dans l’horodateur", s'agace une automobiliste auprès d'Ouest-France. Pourtant, depuis la mi-janvier, les agents de surveillance de la voie publique (ASVP) continuent leurs rondes et réprimandent les automobilistes en faute. Mais gare à ceux qui envisageraient de ne plus mettre de pièces dans l'horodateur, puisque le système de verbalisation devrait reprendre du service dans les prochains jours.

>> A lire aussi - 1 million d’euros de PV annulés !

Mi-janvier, la municipalité d'Angers a été victime d'une cyberattaque qui a paralysé tous ses systèmes informatiques, rappelle La Gazette des Communes. Mais (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Land Rover annonce une nouveauté de taille dans ses voitures pour lutter contre le virus
Vol de voiture : quelles sont les régions les plus à risque ?
Auto : les immatriculations de Renault et Stellantis (PSA - FCA) ont plongé en février
Honda suspend sa production dans cinq usines d'assemblage
Voitures d'occasion : les bons plans anti-arnaques