La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 546,36
    -1 108,23 (-3,39 %)
     
  • Nasdaq

    11 440,90
    -543,63 (-4,54 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0482
    -0,0073 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 797,44
    -750,79 (-2,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,35
    -19,33 (-2,88 %)
     
  • S&P 500

    3 931,68
    -157,17 (-3,84 %)
     

Une ville allemande sort le chéquier pour bloquer le prix de la bière

Les amateurs de bière de Schwäbisch Hall, en Allemagne, vont être ravis. La municipalité a décidé d'encadrer le prix du breuvage, dans une décision du mercredi 27 avril, relayée par la chaîne SWR. Concrètement, le prix du litre ne pourra pas dépasser les 4 euros. Avec cette décision de freiner le prix de la bière, le conseil municipal de Schwäbisch Hall a suivi une motion du conseiller municipal Tilmann Finger. "Il est tout simplement très important de promouvoir la culture pub mise à mal par les mesures anti-Covid (...) dans la mesure du possible", a-t-il souligné.

Le principe, unique en Allemagne, devrait fonctionner de la manière suivante : le client paie deux euros au maximum sa pinte et si le bar en demande plus, la ville comble la différence - à partir de fonds pour la revitalisation du centre-ville.

Le maire Daniel Bullinger et huit conseillers municipaux ont voté contre la motion. Dans une déclaration écrite que s'est procurée la chaîne SWR, l'édile a déclaré plutôt sobrement : "En principe, il est bienvenu que le conseil municipal développe également ses propres idées pour soutenir le commerce et la gastronomie."

L'administration municipale doit désormais examiner si une subvention pour les boissons alcoolisées sous cette forme est légalement applicable. Tillmann Finger, à l'initiative de la mesure, n'a pas été surpris par le rejet de sa proposition par certains conseillers municipaux. "Bien sûr, il y a toujours des voix dissidentes - mais dans l'ensemble, j'étais fermement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carlos Ghosn suspecté d'être au cœur d'un vaste système de rétrocommissions
“La BCE alimente une spéculation folle qui détruit notre économie réelle”
Epinglée pour ses frais de mandat, la députée LREM Coralie Dubost se retire de la vie politique
Le Covid-19 recule encore à l'hôpital, tous les changements entrés en vigueur le 1er mai… Le flash éco du jour
Législatives : accord trouvé entre la France insoumise et les Verts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles