La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 706,74
    -292,30 (-0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,0044
    -0,0048 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 760,30
    -10,90 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    20 818,16
    -2 494,91 (-10,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    504,88
    -36,72 (-6,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,91
    -0,59 (-0,65 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 705,21
    -260,13 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    4 228,48
    -55,26 (-1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1823
    -0,0109 (-0,92 %)
     

Le vietnamien VinFast veut fabriquer des voitures électriques en Allemagne

·2 min de lecture

NOUVEAUTE– Le constructeur vietnamien VinFast a présenté au CES de Las Vegas une gamme complète de voitures électriques, en même temps que ses ambitions commerciales. Les premiers modèles débarqueront fin 2022 en Europe, et la marque veut implanter une usine en Allemagne.

Le développement du marché des voitures électriques crée des vocations. Nombreuses sont les marques nouvelles, ou peu expérimentées, à se lancer sur des territoires où elles n’osaient jusqu’ici pas rivaliser avec des modèles thermiques, face à des constructeurs bien établis. Le basculement technologique rebat les cartes. En repartant de zéro, les nouveaux entrants se retrouvent peu ou prou à égalité avec des marques parfois centenaires. est devenu l’exemple à suivre. Plusieurs constructeurs chinois ont saisi l’opportunité pour débarquer en Europe avec des gammes 100% électriques. On a ainsi récemment vu le retour de et la naissance de Seres et , en attendant en 2022 l’arrivée de Ora et XPeng.

VinFast ne vient pas de Chine mais du Vietnam et compte suivre le même chemin. Cette marque fondée en 2017 est l’émanation du conglomérat Vingroup qui officie dans de nombreux domaines allant de la construction à l’agriculture, en passant par le tourisme, une des cinquante plus importantes entreprises asiatiques. La première apparition de VinFast sur la scène internationale s’est faite lors du Mondial de l’Automobile de Paris en 2018, où la marque présentait ses deux premiers modèles. La berline LUX A2.0 et le SUV LUX SA2.0 n’étaient autres que des BMW Série 5 et X5 habilement rhabillés par le carrossier italien Pininfarina. Fabriquées dans l’usine de Haiphong et vendues sur leur marché national, ces deux autos ont par la suite été rejointes par la Fadil, une citadine qui n’est autre qu’une Opel Karl rebadgée et fabriquée sous licence.

VinFast VF9 (anciennement VF e36)

Mais cette offre thermique ne constituait qu’un ballon d’essai pour VinFast, qui ambitionne de constituer sa propre gamme, avec des modèles totalement inédits et électriques. Cela a commencé avec le VF e34, un SUV compact électrique aux lignes assez banales, une fois encore réservé au marché local. Ce modèle a été dévoilé en mars 2021 et les premières livraisons ont eu lieu le 25 décembre 2021. C’est au Salon [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles