La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 799,83
    -32,71 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    12 489,87
    -154,59 (-1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0219
    +0,0024 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 589,15
    -1 025,80 (-4,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,20
    -21,15 (-3,79 %)
     
  • S&P 500

    4 123,60
    -16,46 (-0,40 %)
     

Ils viennent miner de la crypto sur vos ordis : les cybercriminels en réorientation professionnelle

Ce genre particulièrement sournois de cyberattaque connaît une recrudescence décoiffante depuis le début de l’année. Analyse de cette évolution préoccupante et de ses nouvelles victimes.

2022 constitue déjà un amer millésime de la cybersécurité, avec des volumes records de malwares infectant les objets connectés ou encore des quantités insoupçonnées de cryptojacking. Ce dernier type insidieux de cyberattaque consiste à installer en secret un logiciel de minage de crypto-monnaies sur l’appareil de la victime. Pour ensuite, à distance, détourner la puissance de calcul de la machine et récolter sans effort les fruits de l’exploitation.

Auparavant les moins inquiétés, les clients du secteur financier subissent maintenant significativement plus de cryptojackings que dans n’importe quel autre secteur, alerte la firme de cybersécurité SonicWall dans son rapport semestriel sur la menace cyber, diffusé le 26 juillet 2022. Désormais, le nombre de ces attaques particulières ressort cinq fois plus élevé que pour le deuxième secteur le plus touché, le commerce de détail.

« Cela représente un revirement dramatique », notent les analystes de SonicWall. Les trois secteurs traditionnellement les plus impactés, à savoir les institutions publiques, le secteur de santé et celui de l’éducation ont vu leur nombre de cryptojackings respectivement chuter de 78, 87 et 96%. « Un sursis espéré de longue date » avec lequel contraste la flambée des attaques contre l’industrie du retail (+63%) ou de la finance (+269%).

Une alternative attrayante

Cette année,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles