La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 882,91
    -97,41 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    12 960,20
    +22,08 (+0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0087
    -0,0093 (-0,92 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 206,82
    -169,87 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,88
    +1,15 (+0,21 %)
     
  • S&P 500

    4 275,41
    +1,37 (+0,03 %)
     

A Vienne, Etats-Unis et Iran tentent de trouver un accord sur le nucléaire

DADO RUVIC

Nouvel épisode dans l'interminable saga du nucléaire iranien: les pourparlers ont repris jeudi à Vienne, après des mois de blocage, pour tenter de régler les derniers points d'achoppement entre Téhéran et Washington.

Nouvel épisode dans l'interminable saga du nucléaire iranien: les pourparlers ont repris jeudi à Vienne, après des mois de blocage, pour tenter de régler les derniers points d'achoppement entre Téhéran et Washington.

C'est la première fois depuis mars que l'ensemble des parties (Iran, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) se retrouvent dans la capitale autrichienne afin de sauver l'accord moribond de 2015, censé empêcher la République islamique de se doter de l'arme atomique.

Les Etats-Unis participent de manière indirecte à ces négociations qui ont débuté en avril 2021, l'Union européenne jouant l'intermédiaire.

"Je pense qu'il y a une vraie possibilité (de conclure), mais cela ne va pas être facile", a commenté un haut responsable européen dans la soirée.

Téhéran et Washington doivent encore se mettre d'accord "sur l'ampleur des sanctions à lever et sur plusieurs questions nucléaires qui n'existaient pas en mars" du fait des avancées réalisées depuis par l'Iran, selon la même source.

- "Attentes mesurées" -

En ce premier jour, les rencontres bilatérales se sont succédé au Palais Cobourg, hôtel de luxe où se déroulent les pourparlers sous l'égide du coordinateur de l'Union européenne Enrique Mora.

Il a reçu dans la matinée l'ambassadeur russe Mikhaïl Oulianov, puis le représentant chinois Wang Qun et enfin le négociateur en chef iranien Ali Bagheri.

Ce dernier avait appelé mercredi les Etats-Unis à "saisir cette occasion (...) pour agir de manière responsable".

Une rencontre séparée a également eu lieu entre Iraniens et Russes, traditionnellement proches dans les discussions.

Selon le responsable de l'UE, les discussions devraient se poursuivre jusqu'au week-end.

L'émissaire de Washington, Robert Malley, est également présent à Vienne.

Dans un message annonçant son voyage, il a tempéré d'emblée l'enthousiasme. "Nos attentes sont mesurées mais les Etats-Unis (...) sont prêts de bonne foi à tenter de trouver un accord", a-t-il écrit sur Twitter.

Jeudi, le [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles