La bourse ferme dans 6 h 36 min
  • CAC 40

    6 528,58
    +4,14 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 751,58
    -5,64 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,04 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0244
    +0,0049 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 809,10
    +3,90 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    23 247,32
    -438,50 (-1,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    555,73
    +12,85 (+2,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,64
    -1,12 (-1,23 %)
     
  • DAX

    13 647,65
    -40,04 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 488,79
    +6,42 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,14 (-0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,2120
    +0,0039 (+0,32 %)
     

Les Vieilles Canailles : le producteur de Johnny Hallyday redressé par le fisc

Souvenez-vous. En novembre 2014, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc montent six soirs de suite sur la scène de Bercy pour une série de concerts intitulés Les Vieilles canailles. Ces concerts sont produits par Valéry Zeitoun et Pascal Bernardin, via sa société Encore Productions, dont il a vendu juste auparavant 40% au groupe Fimalac pour 3,5 millions d’euros. Les jugements obtenus par Capital révèlent que Encore Productions a versé pour ces six concerts un cachet de 1,5 million d’euros à Johnny Hallyday, qui en a reversé 10% à son manager Sébastien Farran. Précisément, les 1,5 million d’euros ont été versés à Bornrocker Music Inc, une société américaine détenue à 50/50 par Johnny et Laeticia Hallyday.

L’idole des jeunes avait cédé à cette société l’exclusivité de ses droits sur ses concerts, ses produits dérivés (notamment les captations audiovisuelles), les droits de sa personnalité, ses droits de propriété intellectuelle, etc. Cette société est domiciliée dans la maison du rocker dans le quartier de Pacific Palisades à Los Angeles, qu’il a achetée en 2010. A cette occasion, le taulier est notamment devenu résident fiscal américain.

Un long débat avec le fisc s’est alors engagé pour savoir si ce cachet devait être imposé en France ou aux Etats-Unis. Le fisc estimait que la totalité des 1,5 million d’euros devait être imposée en France, l’impôt étant prélevé avant le versement du cachet, et donc payé par les producteurs - c’est ce que les fiscalistes appellent un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

États–Unis : le nombre inattendu de créations d'emplois dope le cour du dollar
Pour attirer les candidats, cette agence d'intérim paie les trajets en bus des salariés
Amazon s'offre le fabricant des aspirateurs Roomba pour un très gros montant
Etats-Unis : la banque Goldman Sachs visée par une enquête sur ses cartes de crédit
Tesla : les actionnaires approuvent la division par trois des actions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles