Marchés français ouverture 5 h 18 min
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1723
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    24 640,43
    -280,33 (-1,12 %)
     
  • BTC-EUR

    40 251,79
    -762,83 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 179,94
    -45,59 (-3,72 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     

VIDÉO - Charlène de Monaco méconnaissable : le visage de la princesse choque les internautes

·1 min de lecture

En mars 2021, Charlène Wittstock s’est envolée en direction de l’Afrique du Sud pour assister à l’enterrement du roi des Zoulous, Goodwill Zwelithini. Mais la princesse de Monaco est depuis contrainte de rester dans son pays natal, loin de sa famille. Elle n’a d’ailleurs pas pu retrouver son mari, le prince Albert II, pour leur dixième anniversaire de mariage. Loin des rumeurs qui disent le couple en froid, ce sont en vérité les problèmes de santé de Charlène qui l’empêchent de prendre l’avion pour rejoindre ses proches. L’ancienne nageuse olympique a en effet contracté une grave infection ORL à la suite de son hospitalisation. Elle avait en effet subi une greffe osseuse et une élévation des sinus, afin de recevoir des implants dentaires. En rétablissement depuis des mois, la princesse a finalement fait des révélations quant à la date de son retour sur le Rocher, qu’elle espère pour “fin octobre”. C’est en tout cas ce qu’elle a confié au cours d’une interview accordée à la radio sud-africaine 702, lundi 2 août 2021.

Au cours de cet entretien avec la journaliste Mandy Weiner, filmé en pleine nature dans la région de KwaZulu-Natal, Charlène de Monaco a donné des détails (plutôt rassurants) concernant son état de santé. Elle a également fait part de sa grande “frustration” à l’idée d’être coincée à plus de 8.000 kilomètres de ses jumeaux de 6 ans, Jacques et Gabriella. Mais ce sont surtout les images de cet entretien, retrouvées par nos confrères britanniques du Daily Mail, qui ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles