La bourse ferme dans 4 h 54 min
  • CAC 40

    6 204,55
    +20,45 (+0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,34
    +6,35 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,1963
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 743,00
    -4,60 (-0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    53 530,34
    +890,19 (+1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 378,57
    +84,58 (+6,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,19
    +1,01 (+1,68 %)
     
  • DAX

    15 217,11
    -17,25 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    6 902,05
    +11,56 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    -130,61 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3767
    +0,0015 (+0,11 %)
     

VIDÉO - "C'est tellement gros !" : Gilles-William Goldnadel pas fan d'un confinement de trois semaines à Paris

·1 min de lecture

Aucune mesure restrictive locale n’a été annoncée par le Premier ministre Jean Castex, ce jeudi 25 février. La Ville de Paris va cependant proposer au gouvernement un confinement de trois semaines dans la capitale afin “d'avoir la perspective de tout rouvrir” à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels. C’est ce qu’a annoncé l’adjoint à la mairie de Paris Emmanuel Grégoire au micro de franceinfo, ce même jour. Une idée qui ne convainc pas Gilles-William Goldnadel, avocat franco-israélien. Sur le plateau de CNews, ce même jour, l’invité de Pascal Praud n’a pas caché son agacement. “C’est tellement gros !”, s’est-il insurgé.

Gilles-William Goldnadel peinerait à comprendre comment ce confinement de trois semaines - qui sera également proposé au préfet et à l'agence régionale de santé comme l’a fait savoir franceinfo - pourrait porter ses fruits pour envisager une réouverture de ces lieux si rapidement. Jérôme Beglé, directeur adjoint de la direction du Point, a alors défendu la proposition de la mairie de Paris. “On confine pour priver d’air ce fichu virus avec la possibilité de retrouver une vie normale dans trois semaines. Moi, je suis d’accord (…) si on nous signe qu’on peut rouvrir le 1er avril.” Une déclaration qui a interpellé Gilles-William Goldnadel. “Mais, comment on peut le savoir, ça ? Et si le variant sud-africain arrive le 29 mars ?”, a-t-il demandé. Avant d’ironiser sur la situation : “On va leur dire : ’Restez chez vous, on regrette beaucoup mais on (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Marilou Berry : l'actrice jurée à un procès pour vol à main armée
PHOTO - Tessy Antony de Nassau annonce sa grossesse avec un clin d’œil à la princesse Eugénie
PHOTO - Élodie Gossuin, une "maman heureuse" face à l'océan
"Ils ne cherchent qu'à me remplacer" : l'exaspération d'Emmanuel Macron
VIDÉO - "C'est pas possible" : Bernard Laporte ne croit pas à un suicide de Christophe Dominici