Marchés français ouverture 3 h 13 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 443,81
    +35,64 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2092
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 587,74
    +491,88 (+1,69 %)
     
  • BTC-EUR

    40 715,96
    -105,64 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    987,27
    +0,62 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Les Victoires de la musique 2021, le triomphe du numérique

·2 min de lecture

La cérémonie de remise de trophées, organisée ce vendredi à la Seine Musicale, sans public, est à l'image d'une année où la musique dématérialisée a permis d'éviter le naufrage à un secteur très éprouvé.

Benjamin Biolay, Julien Doré, Gaël Faye et Aya Nakamura sont les têtes d'affiche des Victoires de la musique, dans une cérémonie dédiée ce vendredi 12 février à la vitalité de la scène française face à la crise sanitaire et l'absence de concerts. Selon les derniers chiffres disponibles du SNEP, le syndicat national des éditeurs phonographiques, le chiffre d'affaires de la musique était en légère progression au premier semestre 2020 (+0,4%) avec des ventes numériques en hausse de près de 18% et des ventes de supports physiques en baisse de 37%.

A l'image de cette année dématérialisée, c'est sans public, Covid-19 oblige, que se déroulera à la Seine Musicale (région parisienne), à partir de 21h05, retransmise sur France 2 et France Inter. Les organisateurs rêvaient d'être concert-test -- avec 1.300 personnes -- mais la préfecture des Hauts-de-Seine n'a pas donné son autorisation. "Nous n'en faisons pas un drame. Nous allons axer notre soirée sur le live, pour soutenir le secteur du spectacle vivant", expliquait récemment à l'AFP le directeur général de l'événement, Jean-Yves de Linarès.

Il y aura en effet du beau monde sur scène, entre artistes français -- ou francophones -- confirmés ou émergents. Pour les premiers, Benjamin Biolay, présent dans trois catégories (album, artiste masculin, chanson) grâce à son album "Grand Prix", arrive en trombe sur la grille de départ dans la liste des nominés.

Sous le feu des projecteurs, on trouve également Gaël Faye, en lice dans deux catégories (artiste masculin et album), tandis qu'Aya Nakamura part avec une longueur d'avance sur la concurrence (Pomme et Suzane) pour le titre d'artiste féminine.

Une tribune pour la reprise

Outre les remises de prix, la cérémonie servira-t-elle de tribune ? Pour réclamer, par exemple, plus de visibilité pour la reprise des concerts. On se souvient de "Pas essentiel", titre revendicatif paru en fin d'année de Grand Corps Malade (nominé pour album et chanson).

D'autres voix en profiteront-elles pour[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi