La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 368,23
    +414,12 (+2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Victoire historique d'un syndicat dans un Apple Store américain

AFP/Archives - SAUL LOEB

Après Starbucks et Amazon, le mouvement de syndicalisation a gagné Apple samedi avec la victoire historique d'un syndicat dans un Apple Store américain, une première pour la marque à la pomme.

C'est une première. Les employés d' dans le Maryland ont voté samedi en faveur de la création d'un syndicat, devenant ainsi les premiers employés du groupe américain à être syndiqués aux Etats-Unis.

Sur les 110 employés du magasin de Towson, 65 se sont prononcés pour, et 33 contre, d'après le décompte diffusé en direct samedi par l'agence fédérale chargée de superviser le scrutin. "Nous l'avons fait Towson ! Nous avons gagné ! Merci à tous ceux qui ont travaillé dur et nous ont soutenus !", a réagi sur Twitter le compte d'AppleCORE (Coalition des employés de distribution d'Apple), comme se sont baptisés les employés qui ont mené campagne.

Mais ce dimanche, le site internet du syndicat précise que plus de 100 employés "ont voté à une écrasante majorité pour rejoindre l'Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale." Un porte-parole d' a écrit dans un courriel adressé à Reuters que l'entreprise n'avait "rien à ajouter pour le moment".

Les travailleurs d'Apple à Atlanta, qui cherchaient à se syndiquer, ont retiré leur demande le mois dernier, invoquant des intimidations. Certains employés d'Apple ont commencé à critiquer l'an dernier les conditions de travail dans l'entreprise, en utilisant le mot-dièse "AppleToo" dans des publications en ligne.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles