La bourse ferme dans 3 h 52 min
  • CAC 40

    6 646,81
    +7,29 (+0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 149,30
    +5,78 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2123
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 856,50
    +0,10 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    32 303,99
    -764,88 (-2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    972,88
    -37,73 (-3,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,45
    +0,33 (+0,46 %)
     
  • DAX

    15 714,48
    -15,04 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 173,40
    +0,92 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    29 291,01
    -150,29 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,69 (-0,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,4116
    +0,0034 (+0,24 %)
     

"On veut retrouver une vie" : à Douai, les jeunes se pressent au vaccinodrome

·1 min de lecture

La plateforme Doctolib, qui recense les rendez-vous de dernière minute disponibles pour se faire vacciner contre le Covid-19, est prise d'assaut : depuis lundi, toutes les personnes majeures qui le souhaitent peuvent s'inscrire pour une injection le lendemain, en fonction des disponibilités. Un engouement que l'on retrouve devant les vaccinodromes, où de nombreux Français non prioritaires patientent chaque jour, en espérant être appelés en fin de journée s'il reste des doses. Europe 1 s'est rendue à Gayant Expo, une salle de concert de Douai transformée en centre de vaccination géant. 

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

"C'est un des plus beaux jours de ma vie"

Et le constat est frappant : la population est jeune. Lundi après-midi, sept personnes sur dix qui entrent pour une première injection sans rendez-vous ont la trentaine. "C'est un des plus beaux jours de ma vie, j'attendais ça avec impatience", sourit Maya, casquette vissée sur la tête. "La dernière fois que je suis venue, c'était pour un concert. Là, c'est pour autre chose mais je suis aussi contente."

Cette jeune femme se dit qu'avec la vaccination, elle va enfin pouvoir revoir ses amis et sa famille sans risque. "On a envie de retrouver une vie, sortir, aller au resto ! En boite, bon, ce n'est pas pour tout de suite… Mais on a envie de se retrouver en groupe et de faire des soirées", confie-t-elle. 

"Je pense que les jeunes vont se bouger"

A quelques mètre de là, Théophile, 26 a...


Lire la suite sur Europe1