La bourse ferme dans 5 h 54 min
  • CAC 40

    6 299,18
    +12,11 (+0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 031,54
    -1,45 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2035
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • Gold future

    1 790,10
    +9,90 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    47 377,30
    -887,87 (-1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 295,45
    -96,26 (-6,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,12
    -0,01 (-0,02 %)
     
  • DAX

    15 437,44
    -22,31 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 025,04
    +5,51 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3889
    +0,0049 (+0,35 %)
     

Les Verts allemands cultivent le pragmatisme

·2 min de lecture

Alliés à la CDU lors des régionales du Bade-Wurtemberg, les écologistes ont gagné. Ils pourraient faire de même au niveau fédéral.

Les Verts allemands cultivent le pragmatisme

Une nouvelle ère s'ouvre en Allemagne. En cette super année électorale qui se terminera à l'automne par des législatives et le départ d'Angela Merkel, la consultation régionale du 14 mars, dont les Verts sont sortis grands gagnants dans le Bade-Wurtemberg, est un signal fort pour la suite. Berlin pourrait s'acheminer vers une coalition inédite au niveau fédéral : soit celle dite « noire-verte » (chrétiens-démocrates et écologistes), soit une « rouge-rouge-verte » (avec socio-démocrate et extrême gauche). Car après leur dégringolade à cause d'une grave affaire de corruption, les conservateurs pourraient perdre le pouvoir, alors que les Verts ont de plus en plus de chance d'y accéder.

Symbole de cette ascension, Win-fried Kretschmann, reconduit à la tête du prospère Land de Stutt gart, qu'il dirige depuis dix ans. Premier ministre-président écolo de l'histoire du pays, le septuagénaire appartient à la branche realo du parti, celle qui a pris le pas sur les fundi, les fondamentalistes marxistes antilibéraux. Pragmatique, le Souabe est centriste, épris de consensus et soucieux de l'environnement, ce qui ne l'a pas empêché de mater des grèves de fonctionnai res, d'assumer qu'il aime la chasse et de mener une politique pro-business, notamment vis-à-vis de l'industrie automobile, dont il estime que les pouvoirs publics doivent l'aider « à devenir plus verte, plus vite. Il y va de notre maîtrise technologique, de l'avenir de nos emplois et de notre prospérité » . Populaire, toujours classé parmi les cinq ministre-présidents les plus aimés outre-Rhin, il estime que son parti est prêt à gouverner même si « le combat pour le climat ne sera pas une partie de plaisir ».

Deuxième parti dans les sondages depuis des mois, grands vainqueurs des européennes de 2019, « les Verts allemands sont réalistes, sur une autre planète que les Français , apprécie Joachim Bitterlich, qui fut conseiller du chancelier Kohl. Ils défendent une vision réal[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi