Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,86 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 446,27
    -2 154,34 (-3,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,18 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,11 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,95 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,31 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Vertiges : 300.000 personnes concernées en France

Méconnus, les troubles de l’oreille interne dits vestibulaires représentent le troisième motif de consultation en France. La seconde édition de la semaine nationale qui leur est consacrée (17 au 23 septembre 2023) se propose d’informer le public des solutions de prise en charge. Exemple avec une application mobile gratuite entièrement dédiée aux vertiges.

Faire du bruit pour les vertiges et les troubles de l’équilibre. Tel est le mot d'ordre de la seconde édition de la semaine nationale en France qui se déroulera partout en France du 17 au 23 septembre 2023.

L'appli dédiée aux vertiges est une initiative marseillaise

Une excellente occasion pour la communauté multi-disciplinaire du vertige (ORL, kinésithérapeutes vestibulaires, chercheurs en neurosciences...) de se mobiliser pour mieux informer les patients des solutions de prise en charge. Car si ce fréquent symptôme - une sensation erronée de mouvement quand le corps reste lui immobile - représente le troisième motif de consultation en médecine générale et concerne près de 300.000 personnes en France, ses différents modes de rééducation demeurent méconnus.

PUBLICITÉ

Lire aussiCinq signes de stress que vous n'aviez pas remarqués

Cette seconde édition est en fait un évènement qui s’inscrit en écho à la "Balance Awareness Week", organisée Outre-Atlantique depuis 1997 et au même moment mi-septembre par l’Association Américaine des troubles vestibulaires (VeDA)

En pratique dans l’Hexagone, "plus d’une centaine de manifestations seront proposées par les ORL, les kinésithérapeutes vestibulaires et les chercheurs dans les hôpitaux (CHU), cabinets libéraux et universités", précise Christian Chabbert, du Laboratoire de neurosciences cognitives (LNC) du CNRS et d'Aix-Marseille Université, fondateur du Groupe de recherche Vertige (GDRV), un groupe fédératif national regroupant scientifiques, cliniciens et industriels impliqués dans la recherche sur les vertiges.

L\'affiche \
L\'affiche \

L'affiche dédiée aux patients qui doit être affichée dans les pharmacies et cabinets de médecins généralistes.

Exemple ici avec une initiative marseillaise, soit le développement d’une application mobile entièrement dédiée dite APO vertiges. "Le problème majeur avec les vertiges, c’est le caractère très aléatoire des symptômes, rappelle sa co-conceptrice, le Dr Maya Elzière, chef de clinique, responsable de la consultation ve[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi