Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 022,69
    +519,66 (+0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 210,59
    +12,02 (+1,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Versement de la prime au pouvoir d’achat dans les prochains jours : qui va le recevoir ?

Nataliya Vaitkevich / Pexels

"Engagement pris, engagement tenu" revendique Stanislas Guerini sur X (anciennement Twitter). Le ministre de la Fonction publique a confirmé, mercredi 25 octobre 2023, un coup de pouce attendu par de nombreux salariés : la "prime exceptionnelle de pouvoir d’achat". Cette aide sera bien versée en même temps que le paiement du salaire d’octobre, soit "dans les prochains jours selon les employeurs", a indiqué le ministre. Au total, 2 millions d’agents publics de l’État et de l’hospitalière pourront en bénéficier.

"Cette prime concerne les agents les moins bien rémunérés dans la fonction publique", soit ceux dont le salaire va jusqu’à 3 250 euros brut, précise Stanislas Guerini. Fonctionnaires de l'État, de la fonction publique hospitalière et les militaires, titulaires ou contractuels, peuvent donc en bénéficier. Cela comprend un large spectre de métiers, comme les enseignants, les agents des préfectures ou encore des ministères, soit environ 2 millions d’agents. Ceux de la fonction publique territoriale ne sont en revanche pas concernés par ce dispositif, tout comme les élèves et étudiants en stage.

Cette aide sera attribuée aux agents qui ont perçu, entre le 1er juillet 2022 et le 30 juin 2023, une rémunération inférieure ou égale à 39 000 euros brut, soit 3 250 euros brut par mois maximum. Cela concerne 70 % des agents hospitaliers et la moitié des agents d’État, selon le ministère.

Un barème a été publié conjointement au décret paru le 31 juillet 2023 au Journal officiel, détaillant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite