La bourse ferme dans 7 h 56 min
  • CAC 40

    6 272,50
    -24,19 (-0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 014,30
    -5,61 (-0,14 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2074
    +0,0033 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 769,20
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    44 742,98
    -2 680,70 (-5,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 213,39
    -85,57 (-6,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,90
    +0,52 (+0,82 %)
     
  • DAX

    15 380,11
    +11,72 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    6 975,48
    -24,60 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 107,00
    +0,85 (+0,00 %)
     
  • GBP/USD

    1,3999
    +0,0015 (+0,11 %)
     

Veolia : pour les syndicats de Suez, Emmanuel Macron doit “arbitrer” sur l’OPA pour “une sortie par le haut”

·1 min de lecture

Alors que la passe d'armes entre Veolia et sa cible Suez s'enlise, l'intersyndicale de ce dernier en appelle à Emmanuel Macron, l'exhortant à "arbitrer" l'OPA du géant du services aux collectivités pour sortir d'une impasse. "Monsieur le président de la République, parce que le règlement effectif de l'OPA ne s'achèvera qu'en mai 2022, et que nous souhaitons éviter un conflit social dur, nous nous en remettons à vous en tant qu'arbitre, capable de trouver le chemin qui rassurera les salariés et aboutira à une solution par le haut pour l'ensemble des parties prenantes", écrit l'intersyndicale dans un courrier remis par porteur à Emmanuel Macron le 15 mars.

Les syndicalistes du géant du traitement de l'eau et des déchets lui "réitèrent" également leur demande pour le rencontrer le plus rapidement possible. "Nous vous sollicitons comme l'ultime recours pour mettre fin à ce conflit de destruction de valeur, pour travailler à une sortie de conflit", poursuivent-ils. Les salariés de Suez, "à qui vous avez rendu un vibrant hommage, sont devenus aujourd'hui les variables d'ajustement d'une opération de casse sociale et de destruction de valeur sans précédent, malheureusement sous le regard passif et fuyant de l'Etat", regrette encore l'intersyndicale.

>> A lire aussi - Des salariés lyonnais de Veolia pourraient bientôt être payés en "Gonette"

"Le projet de Veolia est funeste en ce qu'il ne porte aucun projet industriel solide et durable pour Suez en France et à l'international", estiment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EssilorLuxottica : feu vert de l’UE au rachat de Générale d’Optique et GrandOptical (sous condition)
Saint-Gobain : des salariés Lapeyre accusent un “fonds vautour” de vouloir une “liquidation”
Nucléaire : EDF indemnisé par la France pour la fermeture de Fessenheim
La Philharmonie de Paris réclame des millions à l’architecte Jean Nouvel
Le pétrole plonge, le confinement risque de plomber l’économie