La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    42 608,41
    +1 170,50 (+2,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3834
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Veolia sommé de suspendre le lancement de son OPA sur Suez

·2 min de lecture

Coup de tonnerre après l'annonce de Veolia dimanche soir : la justice a ordonné lundi au géant de l'eau et des déchets de suspendre l'OPA qu'il comptait engager immédiatement sur Suez en renonçant au caractère amical de sa tentative de rachat.

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a pour sa part annoncé dans la matinée que le gendarme de la Bourse de Paris allait être saisi. "Cette offre n'est pas amicale et cela contrevient aux engagements qui ont été pris à plusieurs reprises par Veolia. Elle pose aussi des questions de transparence. Pourquoi est-ce que, subitement, cette offre a été déposée ? Donc nous allons saisir l'Autorité des marchés financiers dès ce matin", a expliqué Bruno Le Maire sur Europe 1.

Le tribunal de commerce de Nanterre, saisi en urgence dimanche soir par Suez, s'est réuni dans la nuit, selon les avocats du requérant. Dans son ordonnance, il ordonne à Veolia de suspendre le lancement de toute OPA contre son concurrent, dans l'attente d'un débat au fond sur ses précédents engagements d'amicalité.

À lire aussi — Veolia parvient à s'emparer de 29,9% de Suez mais va encore devoir batailler

Le tribunal ordonne à Veolia "de ne pas rendre l'Autorité des marchés financiers (AMF) destinataire d'un projet d'offre public ni d'initier d'offre publique sur les titres de Suez non préalablement approuvée par le conseil d'administration de Suez", indique l'ordonnance en référé, prise après la décision de Veolia, annoncée dimanche soir, de lancer son OPA sans l'accord de Suez.

Dans l'intervalle, Veolia avait formellement déposé à 07H00 son offre auprès de l'AMF. Mais elle se trouve désormais suspendue par la décision de justice.

Suez devra pour sa part délivrer une assignation dite "à bref délai" à Veolia, en vue d'une première audience le 18 février, ajoute le tribunal de Nanterre. Cette audience sera suivie d'échanges d'écritures entre les parties, la procédure pouvant prendre de un à trois mois environ.

Veolia, qui a acheté en octobre 29,9% du capital de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le nombre de salariés en télétravail fin 2020 est stable par rapport à il y a un an
En difficulté, Total veut changer de nom et devenir TotalEnergies
Chipie, Z, Catimini... Près de 1 500 emplois menacés en France
Tesla annonce avoir acheté pour 1,5Md$ de bitcoin et envoie le cours vers les sommets
Les 10 publicités du Super Bowl qui génèrent le plus de buzz cette année