La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 423,54
    -4 883,09 (-9,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Veolia rejette en bloc les nouvelles propositions de Suez

·2 min de lecture

Alors que Suez a proposé ce dimanche une "solution négociée" à Veolia pour soutenir son OPA hostile, ce dernier a rejeté les conditions proposées.

Nouvel épisode dans le feuilleton interminable Veolia-Suez. Ce dimanche 21 mars, Veolia a rejeté les , éloignant ainsi la possibilité d'une trêve entre les deux groupes de l'eau et des déchets français.

"Veolia n'est pas intéressé par le démantèlement de Suez", a réagi dans un communiqué le groupe, engagé dans une offre hostile de rachat de son concurrent, qui avait moins de deux heures plus tôt posé des exigences en matière de prix et de périmètre.

Lire aussi

Remonter l'offre de 18 à 20 euros par action

Dans un nouvel épisode d'une saga capitalistique qui dure depuis l'été dernier, Suez a annoncé dimanche être prêt à engager des discussions avec Veolia, mais sur la base d'une offre ferme de reprise de Suez présentée le même jour par le fonds d'investissement Ardian et Global Infrastructure Partners (GIP). Ardian et GIP ont annoncé dans un communiqué distinct proposer de reprendre des activités de Suez pour un montant de 11,9 milliards d'euros, soit l'équivalent de 20 euros par action sur la base d'une valeur d'entreprise de 15,8 milliards.

Suez a ainsi proposé une "solution négociée" à son rival Veolia sur la base d'une offre à 20 euros par action, au lieu des 18 euros proposés par Veolia dans son OPA. Suez entend également conserver une "taille critique" en conservant des activités à l'international et au total plus de la moitié du groupe actuel, alors que Veolia a seulement offert de maintenir intact le groupe Suez en France en le cédant dans son intégralité au fonds français Meridiam. L’offre Ardian/GIP prévoyait notamment l’acquisition d’activités comprenant la totalité des activités françaises "Eau" et "Recyclage et Valorisation" de Suez auxquelles s’ajoutent plusieurs activités "Eau et Technologie" à l’international.

Lire aussi

"La proposition faite par Veolia il y a une dizaine de jours de garantir en cas d'accord préalable l'intégrité de Suez en France représente les meilleurs efforts possibles de Veolia pour donner au nouveau Suez une taille lui permettant[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi