Marchés français ouverture 6 h 8 min
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 451,46
    +104,58 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1012
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    22 205,96
    +133,78 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    21 792,51
    +601,21 (+2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    546,81
    +304,13 (+125,32 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

Ventes record de voitures Rolls-Royce, loin de la crise du coût de la vie

La crise du coût de la vie ne touche pas les voitures de luxe: le constructeur britannique Rolls-Royce a réalisé en 2022 ses ventes annuelles les plus élevées jamais enregistrées en 118 années d'existence, avec un total de 6.021 exemplaires écoulés.

Ce chiffre représente une hausse de 8% par rapport à 2021, avec des livraisons "à des clients dans une cinquantaine de pays", a indiqué dans un communiqué lundi la marque qui appartient au groupe allemand BMW.

Les chiffres publiés par Rolls-Royce Motor Cars, avec des ventes dominées par les États-Unis, la Chine et l'Europe, contrastent avec le reste du marché automobile qui peine à se relever de la pandémie et pâtit d'une pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Les ventes de nouvelles voitures au Royaume-Uni ont notamment plongé à leur plus bas niveau depuis 30 ans en 2022, malgré un rebond amorcé en fin d'année, avait annoncé jeudi l'organisation sectorielle SMMT.

Mais à l'image d'autres marques de luxe telles que Bentley ou encore Bugatti, Rolls-Royce avait déjà connu une année 2021 record.

Autre exemple de la santé insolente de l'automobile haut de gamme, Lamborghini avait annoncé en août avoir déjà pré-vendu toute sa production jusqu'à début 2024.

Rolls-Royce, fondée au début du 20e siècle et rachetée par BMW en 1998, prépare parallèlement le lancement de Spectre, son premier véhicule tout-électrique, prévu cette année, dont les précommandes ont "dépassé les attentes", assure la marque.

Les premières livraisons sont attendues au quatrième trimestre de 2023. Rolls-Royce s'est fixé jusqu'à fin 2030 pour ne construire que des véhicules électriques.

ode/ved/abx