La bourse est fermée

Ventes immobilières, testaments, donations… quels "services minimums" assurent encore les notaires ?

Depuis mardi 17 mars à midi, les études des notaires sont fermées au public. Du moins leurs bureaux. Car les notaires n’ont pas pour autant cessé leurs activités. La majorité télétravaille. Le Conseil supérieur du Notariat (CSN) a demandé en effet à tous ses membres une "mobilisation générale" face à la crise. Transactions immobilières, testaments, divorces : selon le CSN, une grande partie des notaires devrait poursuivre leurs activités dans les semaines à venir. "Les 70.000 professionnels que compte le notariat aujourd’hui [...] ne renoncent pas à leur mission de service public", communique le CSN.

En théorie, il est donc encore possible de réaliser la plupart des actes. Pour cela, presque tout se déroule désormais à distance. "Aujourd’hui, 90% des actes sont dématérialisés", veut rassurer Jean-François Humbert, le président du CSN. Les adjudicateurs travaillent donc chez eux et demandent à leurs clients de préparer les actes sans avoir à se déplacer.

Des transactions immobilières entravées

Les notaires nous l’assurent : ils sont tout à fait capables de préparer les contrats et avant-contrats d’une transaction depuis leur domicile. Même si dans les faits, le nombre de ventes devrait considérablement chuter dans les semaines à venir. "Pour finaliser une transaction, nous sommes tributaires de beaucoup d’autres professions", nous explique Nathalie Couzigou-Suhas, notaire à Paris. Pour les acheteurs par exemple, les crédits bancaires risquent ainsi d’être plus longs et difficiles à obtenir que d’habitude. Ce qui entraînera nécessairement aussi des retards dans les versements des fonds entre acheteurs et vendeurs. Et les deux parties devront aussi composer avec les dommages collatéraux du confinement : visites d’appartement reportées, remises de clé contrariées, déménagements repoussés… "La semaine prochaine, je continuerai à être joignable pour les clients, mais j’imagine réaliser 95% de transactions en moins", anticipe Olivier Clermont, notaire dans la capitale.

Si malgré

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Dans l'entrepreneuriat, 100% des gagnants ont tenté leur chance !"
Le gendarme de la Bourse alerte sur les arnaques à l’investissement dans le whisky
Nouveau podcast : découvrez le journal du télétravail
Après Netflix, Google (Youtube) prend des mesures drastiques pour éviter de bloquer l'internet
Quiz : Épidémie, pneumonie... connaissez-vous bien ces mots en rapport avec la maladie ?